Naruto: Clash of ninja II

Les fans du petit blondinet en pyjama orange peuvent se réjouir, car après trois longues années d'attente, le jeu débarque enfin en Europe rebatisé pour l'occasion Naruto: Clash of Ninja 2. Pourquoi mettre un 2 me direz-vous? Parce que cette adaptation n'est qu'autre que celle du second volet de la série Naruto Gekitou Taisen sortie en 2003 chez nos amis japonais. Mais que nous réserve cette galette, plaira-t-elle aux fans de la série? What is the question.

Les modes de jeu :

Cette épisode propose au joueur pas moins de cinq modes de jeu. Le premier mode est le mode STORY, celui-ci vous propose de revivre tous les premiers épisodes de la série jusqu’au combat opposant Sasuke à Gaara no suna. Soit un total vingt et un combats. On notera tout de même une phase en beat ‘em all vous opposant aux trois ninja de la pluie (Oboro, Kagari et Mubi), mais aussi des phases de combat en trois contre un comme celle vous opposant à Zabuza, Oroshimaru ou Kakashi sensei. Il faut savoir qu’après chaque victoire, vous obtiendrez une somme d’argent vous permettant d’acheter des bonus et personnage dans la boutique d’Anko.
Ensuite, on retrouve avec joie les modes Un contre Un, Time Attack et bien sur le fameux mode survival. Dans les modes Time Attack et 1 contre 1, vous devez battre dix adversaires, après chaque victoire, vous obtenez une somme d’argent soit 200 coins.
Tandis que le mode survival, les combats se déroule aussi en 1 contre 1, mais le jeu ne s’arrête que quand vous avez perdu.
Et pour finir ce petit tour d’horizon, le mode Multijoueur. Ce mode a rendu cette série célèbre au Japon, c’est son mode quatre joueurs permettant de s’affronter par équipe ou chaque un pour soit dans des arènes réduites. Ceci nous rappelle le jeu culte de Capcom, Power Stone sortit sur Dreamcast en 1999.
De plus, vous aurez le choix entre 23 personnages jouables comme Zabuza, Haku, Oroshimaru, Iruka sensei, Gaara, Ino, Kankuro, Hinata, Neiji, Kiba, Shikamaru, Sasuke, Naruto, Lee, Sakura, Kakashi, Mizuki et les transformation tel que Naruto en Kyuubi (renard à neuf queues) et Kakashi avec le Sharingan. La plupart seront à acheter dans la boutique d’Anko.


KaGe BuShIn No JuTsU:

Le studio Tomy, nous offre un gameplay intuitif utilisant toutes les touches du pad. Chaque bouton est attribué à un mouvement. Le A est utilisé pour les attaques de shuriken et de kunai. Le bouton B sert à réaliser des combos pieds et poings appelait aussi Taijustu. La touche Y est utilisée pour les attaques spéciales mais aussi pour se téléporter derrière l’adversaire. Ses deux techniques utilisent du chakra, celui-ci est représenté en bas de l’écran par une barre jaune possédant 2 niveaux. On notera que chaque personnage possède ses propres techniques spéciales. De plus, elles peuvent être contrées. Le Y sert pour les projections au corps à corps et les deux gâchettes R et L servent à faire des mouvements sur les côtés.

Yata ou pas ?
Les trois petites années séparant sa sortie chez nos amis japonais et celle sur le vieux continent se font ressentir au niveau graphique. Les personnages en arrière plans sont pixellisés, les mouvements des personnages sont certes cohérents avec ceux qu’ils réalisent dans la série, mais on ressent tout de même une certaine frustration quand ils réalisent les supers attaques. Mais malgré ces quelques points négatifs, le tout reste de bonne facture.
Les personnages importants se trouvant en arrière plan ont conservé leurs mimiques comme ceux de Konohamaru le petit fils de l’Hokage ou l’arbitre des éliminatoires de la 3ème épreuve conserve sa toux qui le caractérise.
De plus, lorsque vous réalisez une attaque spéciale, une image apparaît derrière votre personnage dans le style Tech Romancer sur Dreamcast.
La bande-son est quant à elle classique. Elle utilise le même procédé que la série animée. Elle mélange habillement la musique traditionnelle japonaise avec une musique électronique plus moderne. On notera aussi, la présence des voix japonaises.
La durée de vie est importante grâce aux multiples modes. D’une part, certains personnages et autres objets sont à acheter. D’autre part, la multitude de modes multijoueurs offre au jeu une durée de vie presque infinie. On trouve un mode un contre un, un mode Team Battle (celui-ci doit être acheté), un mode quatre joueurs. Bref, de quoi s’amusait lors des longues soirées d’hiver.

Pour conclure, Naruto : Clash of Ninja 2 est un bon jeu offrant aux fans un univers digne de la série. Avec une animation fidèle, des décors et une bande-son proche de l’anime et une durée de vie plus qu’importante ravira les fans de l’anime et des jeux de baston. De plus son prix attractif ne devrait pas effrayer l’acheteur.