Naruto: Ninja Concil

Depuis 2002, les jeux reprenant les aventures du blondinet en pyjama orange ont prit des proportions incroyables que se soit en extrême orient qu’en Occident et ceci malgré la présence de la concurrence comme Yu Gi Oh!, Bleach ou la renaissance de Dragon Ball du à sa percée sur les terres de l’oncle Sam.
Naruto Ninja Concil, est un jeu d’action pur et dur, reprenant certaines améliorations provenant des autres titres produit par les studios Tomy Dream Energy. Ce jeu est-il à la hauteur des espérances des fans ? Pourra-t-il convaincre après les échecs de la série Naruto Saikyô Ninja Daikesshû ?


Ninjutsu, taïjutsu et Genjutsu :

Dans cette cartouche, le joueur pourra incarner deux des trois ninja formant la septième équipe. C’est-à-dire, Naruto et Sasuke. Chaque personnage possède ses propres techniques de combat. Celles-ci sont régulées grâce à la barre de chakra se trouvant sous la barre de vie.
Pour utilisait les techniques de Naruto et de Sasuke, vous devrez maintenir la touche B enfoncer, afin de concentrerez suffisamment de chakra pour lancer une super attaque. Mais attention, pour réussir les super attaques, vous devez remplir une barre à deux couleurs. Si vous vous arrêtez dans la barre rouge, vous raterez votre technique, mais si vous vous arrêtez dans la limite jaune, l’attaque sera plus ou moins réussie car plus la barre sera pleine, plus la force de frappe sera importante !
Côté technique, Tomy fait dans le super classique, avec celle de Naruto. On retrouve le fameux Sexy Justu, la technique utilisait dans l’anime et le manga afin de battre Ebisu (volume 1 épisode 2), le Shadow Clone Justu, cette attaque combine à la fois le multi clonage et le jet de Kunai. Quant à la technique se nommant Uzumaki Barrage, elle permet à Naruto d’effectuer une attaque rapide combinant le taijutsu au multi clonage.
Les techniques utilisaient par Sasuke sont le multi shuriken, le fireball Jutsu, celle-ci consiste à lancer un nombre prédéfini de boule de feu su l’adversaire. Tandis que le Phoenix Flower Jutsu, consiste à lancer en cercle une pluie de boule de feu touchant tous les adversaires présent sur le petit écran.
Ensuite, en utilisant la gâchette R, vous pourrez utiliser à la des sorts employant la puissance des éléments, mais aussi des armes secondaire comme les kunai, les shuriken et les senbon.

Les modes de jeu :

Cette cartouche propose au joueur deux petits modes de jeu. Le premier est le mode story. Ici, vous devrez traverser un grand nombre de tableau reprenant certaines parties du monde, comme Seaside Bridge, la Montain Trail, la Grassy Plain, Leaf Village Forest, Village Hidden in the leaves, la Ninja Accademy et le village Montain. Dans chaque tableau, vous devrez affronter les membres des autres équipes ainsi que les principaux ennemis, comme Konohamaru avec Ebisu, Rock Lee, Gaara, Temari, Zaku, Kankuro, Gai sensei, Haku, Zabuza, Shino, Kiba, Choji, Shikamaru, Tenten, Ino, Neiji et bien sûr le grand Oroshimaru. De plus, tous les personnages cités possèdent leurs propres techniques spéciales.
Le second mode est le mode free, celui-ci vous permet de revivre les niveaux du mode story afin d’obtenir les cent symboles de Konoha disperser à travers les niveaux, afin de débloquer les personnages ainsi qu’un mode Battle comme dans Dragon Ball Advanced Adventure.

Yata Ou Pas ?

Ce Naruto est globalement un peu décevant… Malgré son gameplay agréable, il reste un peu trop basique (je frappe, j’avance, je saute, je frappe…). Les graphismes sont proches des précédents jeu parut sur la Game Boy Advance, donc rien de transcendant. On notera tout de même les petites animations lorsque vous réalisez les attaques spéciales..
La durée de vie du soft est très faible, il faut compter entre trois et cinq heures pour en voir le bout.

Pour conclure, Naruto Ninja Concil est un jeu moyen. Les équipes de développement aurait dû s’inspiré ailleurs que dans la série déjà existante sur la portable de Big N. Mais voilà, au-lieu de cela, il nous offre un jeu sans saveur à la faible durée de vie. A réserver aux fans de la série….