Jeu, Set et Match !

Maitre de l'arcade, Sega avait bluffé tout le monde avec un certain Virtua Tennis... Fun, accessible, beau, c'était limite si on avait pas besoin d'aimer le tennis pour apprécier. Après deux succès sur Dreamcast, la licence a refait surface l'année dernière sur PSP et a confirmé ses qualités. Mais sur consoles de salon, les puristes ont affaire à Top Spin 2, Virtua Tennis 3 rivalise t-il avec ce dernier ?

Petite leçon de modélisation...

Il est franchement impensable de ne pas s'en prendre plein la tronche avec Virtua Tennis 3, la modélisation des personnages est réellement bluffant. Federer, Nadal, Ferrero, Grosjean, Mauresmo, Sharapova, Williams, etc sont reconnaissable sans problèmes. Nous n'irons pas à parler de réalisme absolu mais on est plongé dedans... On va quand même titiller le visage de certains personnages, avec en tête Martina Hingis qui est horrible, ce qui n'est vraiment pas le cas en temps normal, dommage que ce ne soit pas un sans fautes.
Détails faciaux, plis de vêtements, ombres, les joueurs sont d'une grande crédibilité, un plaisir rétinien qu'il ne faut surtout pas se priver...
De la même façon, les terrains ont aussi subi un joli travail de texture via grind, surface sablé ou dur, le tout entouré d'un public convaincant tout aussi modélisé en 3D. Evidemment le public et les arbitres ont un niveau de réalisme bien en déca des joueurs mais étant donné qu'on ne les voit que de loin... En effet, entre chaque point obtenu, des petites cut-scènes interviennent en gros-plan sur les joueurs pour dynamiser et crédibiliser l'environnement.

Visuellement le soft nous berce donc en plein coeur du match pour notre plus grand plaisir, cependant l'autre élément immersif, le son, ne jouit pas de cette meilleur qualité...
On va saluer le bruitage des impacts de balles, des arbitres locaux (si on en France, c'est parlé en français ; en Allemagne c'est en allemand ; etc) mais Sega a eu la mauvaise d'inclure des musiques type arcade vachement emballant lors des matchs... Je vous rappelle qu'un match de tennis est silencieux mais qu'en plus de ça la bande musicale n'y est vraiment pas à sa place... Passé le premier match, je vous invites vite à retourner dans les options et retirer la musique... Côté son, on repassera...

Accessible mais plus subtil

Tel ses aînés, Virtua Tennis 3 est d'une accessibilité incroyable, la prise en main est immédiat et n'importe qui pourra jouer dès les premières secondes. Il n'y a que trois actions : Lift (balle rapide) ; Slice (balle lente) et lob (balle haute). Ces trois actions sont à combiner avec le timing, le placement du joueur et de la direction appuyé. Ainsi, appuyer sur le bouton très tôt pour armer votre bras, la puissance de volet sera énorme. Appuyer dans la direction "bas", votre balle sera plus molle et plus courte, appuyez à droite, votre balle ira à droite, etc etc

Même si ce n'est pas de la simulation pure et dure, Sega a bien renouvelé le gameplay de telle sorte à ce qu'il ne suffit plus de mitrailler l'adversaire, vous pouvez jouer de différentes manières, même si "jouer varié" est conseillé. Il faut faire courir son adversaire latéralement, jouer court, jouer long, savoir ralentir le rythme pour se replacer, savoir se positionner pour frapper puissamment, bref savoir jouer intelligemment.
Le fait est que, même si on est loin d'une simulation, le jeu est suffisamment varié pour que les matchs ne se ressemblent pas et que l'on apprenne à jouer sans se foutre la pression. Du fun, du fun et du fun.

World Tour

Le mode principal de VT3 est le World Tour ou appelé de façon standard "mode Carrière". Vous devrez créer votre avatar, qui sera, au début, très normalisé : maillot et short unis. Puis vous vous retrouverez sur le globe avec différentes possibilités : Maison, entraînement classique ; Entrainements mini-jeux ; tournois.
Avant de débuter il vous faudra vous familiariser avec les différentes techniques et vous passerez pas la salle d'entraînement supervisé par votre "entraîneur". Ce dernier vous interpellera toujours via "messages" que vous pourrez consulter quand bon vous chante.

Puis viendra les entraînements mini-jeux qui sont là pour ne pas se laisser emporter par la monotonie de l'entraînement, car entraînement, pas d'évolution et donc vous resterez faible et ça ne sert à rien... Les mini-jeux entraîneront 4 éléments : service, frappe, volet et course, les trois derniers ont un système d'évolution pour "coup droit" et "revers", il vous faudra donc savoir utiliser les deux si vous voulez être efficace.
Ces mini-jeux sont très rapides et apportent réellement de la fraicheur et éviter que la lassitude nous accapare.

Enfin, le but de ce mode est de terminer n°1 mondial, à savoir que vous commencer 300ème et pour grimper il faut jouer et gagner des tournois. Séparés par niveaux de difficultés et donc d'accessibilité en fonction de votre classement, les tournois vont feront rencontrer les stars du monde du tennis international. Généralement, les matchs sont assez faciles à remporter du moins au début... En effet, plus on progresse, et plus les joueurs expriment leur vrai tennis. Certains aiment jouer fortement en angle (très difficile à chopper), d'autre aime jouer au filet, d'autres sont des gros boeufs, bref plus on avance plus leur style est particulier et devient donc plus difficile à maîtriser. C'est évidemment là qu'il faut jongler avec toutes les techniques de ce sport pour gagner...
A noter que vous pourrez vous faire des potes, ou plutôt un rival, pour cela il suffit de répondre aux invitations d'entraînement des autres joueurs connus ou jouer avec eux en double et plus vous les côtoyer, plus ils vont vous apprécier. Par ailleurs, plus jouerez contre eux, plus ils seront fort et évidemment histoire de faire "kitsh" le dernier match de ce mode pour la place du n°1 est évidemment ce cher rival...

Trop court...

Ce mode aussi passionnant soit-il se termine très très rapidement, comptez 10 heures pour terminer n°1 mondial. Même si le jeu est très plaisant et qu'on y reviendra sans problème, on aurait aimer un mode carrière vachement plus long, voir personnalisable, comme PES et sa Master League par exemple. Le jeu étant accessible et vachement défoulant, il a une durée de vie quasi-infinie mais il y a un moment où on aurait aimé quelque chose de plus poussé : un jeu arcade mais avec des modes de jeu consoles en gros jusqu'au bout.
On aurait aussi aimer évidemment un mode online pour la version PS3 cela aurait rallonger particulièrement l'intérêt et la durée de vie.

Un grand jeu fun que nous livre Sega. Le jeu est accessible, plaisant, une touche de subtilité pour dynamiser les matchs, le tout relevé avec une très belle réalisation.
A moins d'être allergique au tennis, ce titre devrait être un des premiers jeux de votre PS3.
Une chose est sûre, Virtua Tennis re-devient une référence du tennis. A l'instar de PES/Fifa, Virtua Tennis se mesure contre Top Spin. Choisis ton camp garçon.