Pourquoi Halo 3 n'apporte rien de plus au genre...

Halo Halo Halo Halo Halo... Aaaah Halo... Quel superbe coup marketing digne des meilleurs McDo, Pepsi et Reebok réunis... Halo 3, c'est LE jeu à acheter si vous voulez une Xbox 360 ! Halo 3, c'est LE meilleur jeu de l'univers, du monde vidéoludique, le meilleur de tous les temps ! C'est un peu ce que nous vend Microsoft et c'est le message relayé par énormément de gens de la communauté des joueurs. Mais bon ici, on est du genre "gros connard sceptique", donc ben pour qu'on dise ça de nous-même sans avoir de flingue sur la tempe, on se doit d'avoir le jeu en main. Normal.
A votre avis ? On va le dire que c'est le jeu de l'année et qu'il mérite son 19/20 ?


En quoi le background est intéressant ?

Halo, c'est avant tout un univers spatial, une guerre qui semble infinie entre les humains et les Covenants (extra-terrestre, si vous ne voulez pas vous emmerder avec les détails) avec au milieu, une arme technologiquement si avancée qu'elle butera tout forme de vie dans l'univers : Halo. Jusque là, je ne vous ais pas griller le cerveau normalement. Et hmmm bah c'est tout pour le synopsis. Vous êtes un Spartan, c'est à dire un soldat sur-entrainé et génétiquement modifié qui a été crée pour être le meilleur combattant qui soit. Et heureusement que vous êtes là car bon, avouons-le, ces soldats terriens sont un peu mous du genou...

Ce troisième volet ne suit déjà pas le second, en tout cas pas directement. Il y a un pont entre les deux qui est le comic book de la série (voir ici), vous débutez l'aventure avec votre Master Chief qui se vautre la gueule de quelques centaines de mètres. Fort heureusement il n'a rien, il a juste perdu son sens de l'humour (ah non il en a déjà pas en fait). Vous êtes secouru par Johnson et son escouade terrien et vous devrez enquêter (=mitrailler) sur le boss extra-terrestre s'appelant "le Prophète" voulant libérer Halo.

Le scénario de Halo est en fait un vulgaire prétexte parmi tant d'autres pour tirer sur tout ce qui bouge car il nous plonge dans un scénario très bateau et qui ne mise que sur des renversements rocambolesques pour faire continuer l'aventure, donnant à la fin une espèce de fausse complexité scénaristique voilée par une mise en scène bien casse-gueule car très fragmentée dans les scènes cinématiques et non dans le jeu en lui-même. Le schéma du déroulement d'un Halo et dont celui-ci de 2007 est toujours le même : Histoire > jeu > jeu > jeu > jeu > histoire > jeu > jeu > jeu... On a un déroulement très 90's-début 2000's, très classique qui coupe le jeu et l'histoire, il est donc peu évident d'accrocher au scénario qui est fort heureusement d'une simplicité telle qu'on finit par s'en taper lorsque l'on flingue de l'alien belliqueux. La mise en scène du jeu, soit disant hollywoodienne, n'a toujours pas bougé d'un pouce par rapport à 2001 et reste très involontairement drôle avec des gros stéréotypes comme on en fait plus, genre le sergent black au gros cigare qui se la joue gros bras, très "série B des 90's" ou une espèce de rigidité du jeu d'acteur qui est bien peu évolué. Le tout est masqué par des plans de caméra assez cinématographiques qui masque un peu tout ce kitch absolu et est donc peu marquant. C'est surtout grâce à ça qu'on peut se leurrer en disant "Ouaaah c'est trop bien", mais en fait ce genre de mise en scène fonctionnait en 2001 avec le premier volet, là ça en devient ridicule sur une console issue de la supposée "puissance des nouvelles-générations" qui nous montre que chez Bungie : raconter une histoire vidéoludique en 2007, c'est techniquement la même chose qu'en 2001. C'est cruellement non-ambitieux et bien peu maitrisé malgré un design global assez intéressant et désormais iconique, qui ne bouge toujours pas d'un poil, ceci dit...

En quoi le gameplay est prenant ?

Même si c'est censé être un point fort de la série, le "scénario-mise en scène" n'est que secondaire par rapport au gameplay. Et... Ce dernier n'a pas bougé d'un poil... Vous avancez dans des couloirs terriblement linéaires à shooter des aliens... Ok ok c'est un peu le principe fondamental du FPS mais le jeu est d'une terrible linéarité, vous n'avez qu'à suivre les tirs ennemis pour avancer et appuyer sur votre gâchette, on ne vous laisse aucune liberté de mouvement ou d'action comme le veut les FPS nouvelle-génération : S.T.A.L.K.E.R. et Bioshock. Nous avons un gameplay hyper classique chez Halo qui est totalement inconcevable en 2007. Si en 2001, ça fonctionnait, c'est parce que les consoleux n'avaient absolument aucune culture et expérience du FPS. Mais depuis, les éditeurs se sont acharnés à porter de nombreux FPS pour nous forger une bonne base d'acquis et en 2007, nous avons tous connaissance de FPS bien plus ouverts et variés que le classique schéma de Halo... On peut même citer Half-Life de 1998 qui avait un déroulement bien moins scripté...

L'ignorance du monde PC est-elle un argument valable pour encenser la linéarité et le manque de nouveautés du gameplay chez Halo 3 ?

Quoiqu'il en soit, objectivement parlant il n'y a aucune raison de vanter un gameplay aussi rustre. Le déroulement fait tout pour inviter le joueur à suivre les tirs ennemis, au point même de se taper des allers-retours dans les mêmes couloirs sans la moindre justification de level-design... On est en 2007, c'est si difficile de concevoir un level-design large et ouvert et de faire déplacer votre héros pour poursuivre sa mission ? Plutôt que de la faire balader comme un pantin dans des couloirs mappés de décors ouverts pour donner l'illusion d'espace ?
La conception du jeu n'a pas bougé d'un poil depuis la Xbox... Théoriquement, qui dit "nouvelle génération de consoles" dit "nouvelle façon de jouer ou d'appréhender le jeu", un titre de la trempe de Halo 3 aurait pu (dû ?) être l'ambassadeur de ce genre de vision... Mais non, il s'agit juste de se la jouer sécuritaire en reprenant tous les concepts du précédent volet et de les ré-arranger en "HD".

Ceci dit, il faut reconnaitre une chose à tous les Halo, dont celui ci. C'est le rythme de jeu qui va à 100 à l'heure. Du début à la fin, vous vous devez de survivre en tuant l'ennemi, en vous planquant, shootant, sautant, conduisant les véhicules, etc. C'est un point que l'on ne peut nier, l'action est très bien soutenue et nous invite à plonger dans l'action, sauf quand vous vous rendez compte que vous faites tout le temps la même chose aux mêmes ennemis, de la même façon en suivant un fil pour avancer...

D'une autre façon, Halo 3 jouit d'encore plus d'armes (c'est important les armes, pour tirer et donc jouer) et s'il est intéressant de récupérer toutes les armes ennemies en lâchant du lest (nous n'avons pas un héros qui se ballade avec 500Kg d'armes à feu comme beaucoup de softs du genre), on va quand même être déçu que de tirer avec votre mitrailleuse humaine ou extra-terrestre, ça fait le même effet, la même sensation, la même manière... Sans compter des armes totalement inutiles car trop lentes ou trop faibles. Il est aussi amusant que dans beaucoup de cas, un simple coup de poings fonctionne mieux que deux chargeurs de mitraillette... Halo 3 nous montre que "variété des armes" n'est pas égal à "variété de gameplay et de sensations".
Halo 3 a aussi plus de véhicules jouables et il est vrai que c'est assez amusant de shooter tout en conduisant que ce soit les véhicules de l'armée (très classique) ou les véhicules aliens bien plus avancées. Par contre, si vous laissez vos co-équipiers dirigés par l'I.A, conduire, vous allez vous planter dans un mur et ne pas bouger même si on vous canarde la tronche... Intéressant.

En quoi la technique est bandante ?

Autre élément important chez Halo, c'est la technique, surtout les graphismes. Halo et Halo 2 étaient des ambassadeurs de la puissance graphique de la Xbox. En toute logique, on aurait dû s'attendre à la même chose pour ce Halo 3, non ? Et bien, pas vraiment... Le jeu est assez joli dans son ensemble avec quelques effets d'eau, de lumière et de sable par exemple mais globalement ça reste réellement quelconque... Si je voudrais faire le "geek", je dirais qu'il y a beaucoup de cache-misères avec un joli effet pour masquer des textures baveuses et flous ou encore une modélisation des ennemis et alliés assez grossière de nos jours... Mais globalement (en vue normal, sans zoomer ou prêter attention) on va dire que c'est assez joli. Ni plus ni moins.

On pourrait justifier ce manque graphique par des décors espacées ou une grande interaction avec les décors... Il n'en est absolument rien ! Comme énoncé plus haut, le level design ne se joue qu'en couloir ou en petites arènes, le reste n'est que mapping (placage de texture) donnant l'illusion d'espace et de profondeur... En gros, c'est ce qui se faisait déjà et impressionnait (à juste titre) sur Xbox. Enfin, l'interaction des décors est tout bonnement absente. Dès le début du jeu, c'est une des choses qu'on remarque puisque nous sommes dans une jungle, donc dans de la végétation et qui est donc fragile. Dans cette jungle vous avez des tirs de toute part et des grenades de balancé, vous croyez que la faune va se dégrader ? Vous êtes fous, vous... Aussi propre que le départ... C'est "nouvelle génération" ça ? Non je pose sincèrement la question hein...

Par contre, même si ça ne nous étonne plus, la qualité sonore reste toujours bonne avec bon nombre d'explosions, de tirs massifs, de voix in-game (aussi subtil que ça : "Tu va regretter d'être né ! Haaaa") mais surtout de musiques épiques très militaires qui collent très bien à l'univers du jeu. Le "plus" qui tente de nous plonger au coeur de l'action.

Enfin, précisons que la jouabilité purement technique ("jouabilité" pour la prise en main et "gameplay" pour le déroulement du jeu) reste toujours de bonne qualité avec un joystick ni trop sensible, ni trop lent, juste comme il faut, un lock semi-automatique qui facilite absolument la visée (le contraire du FPS PC donc), des gâchettes qu'on ne quitte jamais, etc etc. Si on veut pinailler on peut dire que la pression de la gâchette "RB" doit être lente pour fonctionner... Si dans le feu de l'action, vous voulez chopper une arme à terre, une pression rapide ne fonctionnera pas, il fauuuut biiieeen app-uuuyer suuur leeee bouuuu-ton !

En quoi le multi est "fucking awesome" ?


A l'origine, Halo c'est du solo bien trempé mais avec ce Halo 3 on change définitivement de passe... Et c'est le multi qui finit par avoir le dessus... En effet, on l'a vu dans toute la promotion de Microsoft, c'est le multijoueurs online qui est privilégié. Jouable jusqu'à 16 simultanément, vous aurez droit à 12 maps gigantesques où vous allez fragger comme des porcs. Si le multi bénéficie du background et de la qualité technique du mode solo, il n'en reste pas moins peu subtil à la base, surtout si beaucoup d'armes sont assez inutiles ou ne provoquent pas des sensations ou effets différentes... Seulement, Bungie a quand même inventé un truc (ouf). Un truc bien sympa qui lance enfin l'intérêt du jeu. C'est le mode "Forge". Il s'agit en fait d'un éditeur de map en temps réel. Enfin, plutôt un "modulateur de map". A tout moment de votre partie, vous pouvez accéder à ce mode et y placer des items (soin, armes, etc), obstacles, téléporteurs dans toute la map, vous pouvez même changer votre emplacement en quelques clics ! Ce concept tout fou permet de transformer vos maps mortes et peu bandantes en une espèce de fourre-tout où chaque partie ne ressemble en rien à d'autres. Enfin, au début car bon ce genre de manip' dévoile ses limites avec le temps mais provoque aussi un joli bordel qui peut devenir lourd aux plus rigoureux d'entre nous... Mais globalement ce mode qui en fait un "truc" pour augmenter la durée de vie de vos maps multi laissant la liberté de gérer au joueur, offre quelque chose de bien sympathique qui nous fait réellement amuser en étant créatif... Parce que fondamentalement, le multi deathmatch a beau être drôle (le mode coop est aussi sympathique mais garde exactement les mêmes défauts du mode solo finalement) car "youpi j'ai tué mon keupin"ça reste bien inexploité comparé aux jeux qui ont été crées pour ça... On en revient encore et toujours au manque de culture et de pratique FPS chez les consoleux. Le multi bien qu'amusant donc reste peu exploité et inachevé et évidemment pas vraiment innovant... Unreal III et Team Fortress 2 qui sont des jeux développés rien que pour le multi vont faire le forcing au niveaux des possibilités de gameplay et de convivialité... Et évidemment, "l'amusant Halo 3" ne va pas tenir la route. C'est juste un bon amuse-gueule en attendant ces deux titres qui arriveront aussi sur la console de Microsoft...

Fondamentalement, ce Halo 3 à un gros problème de gestion : se veut-il une expérience solo ou une grosse fête aux frags online ? C'est Ken Levine, le créateur de Bioshock qui disait que si l'on ne prend pas de partie-pris sur le mode de jeu (solo ou multi), on ne peut pas maitriser les deux en même temps car chacun demande des approfondissements spécifiques... Jouer à un FPS solo est carrément différent d'un FPS multi et donc finalement si tu ne prend pas ce parti-pris, tu t'éparpilles dans la conception de ton jeu et tu fais "deux modes moyens" plutôt qu'un "vrai bon mode excellent". C'est exactement ce qu'il se passe avec ce Halo 3 finalement. Si tout le monde va préférer le multi, il n'est pas normal que 1- ce dernier soit aussi peu innovant et créatif et 2-qu'il y ait un solo finalement lui aussi peu avancé...

Finalement, qui sont les purs fans de Halo ? Ceux qui aiment tirer aux armes à feux polygonales ? Ou ceux qui aiment le background ? C'est surtout ceux qui aiment le background et donc le mode solo... N'est-ce pas une trahison envers les fans de proposer un mode solo aussi ridicule (6H de jeu, environ) ? Avec un scénario qui, finalement est peu poussé ? Que le mode solo ne soit que du Halo 1 et 2 en plus "bô" ? Si Halo 3 mise tout sur son multi, alors pourquoi ne pas le pousser jusqu'au bout et s'assumer pleinement avec une espèce de "Halo Online" plutôt que d'avoir voulu tout faire, au risque de bâcler le tout ? C'est sur cet ensemble de questions que je vais vous laisser pensifs... Quoique non, je finis avec ceci :
Est-ce que pour vous, un jeu qui est seulement "efficace" malgré son manque cruel de renouvèlement qui sort sur une console "nouvelle génération" en 2007 avec une attente très très longue mérite tous ces éloges et surtout toutes ces condescendances ?