"Je suis un Dieu... ah non j'en ai seulement le bras droit"

Gene (se prononce Jin et c'est le personnage que le joueur incarne) est l'heureux élu, celui qui possédé le God Hand.Comment cela est-il arrivé?Il se promenait quand une jeune fille du nom de Olivia, se faisait agresser. C'est alors qu'il alla l'aider mais ses agresseurs lui croupirent le bras droit.En effet des démons étaient à la recherche du God Hand et coupaient le bras droit de beaucoup de personne pour voir si c'était le bon, pour remercier Gene, Olivia lui donna ce bras magique.

Une réalisation visuelle décevante.

C'est sur cette note scénaristique banale que commence le jeu (en même temps pas besoin d'un scénario comme les Final Fantasy) et il ma tarde de découvrir la bête. Ouch !!! Le premier contact avec le jeu n'est pas très bon, les textures sont grossières, les décors peu détaillés et surtout la caméra est très capricieuse et évidemment aucune possibilité de régler cela dans les options. Il arrive parfois que des bugs de collisions soient présents mais ne gâchent en rien le plaisir de jeu, car il faut le dire ce serait dommage de se priver de ce jeu juste à cause des graphismes qui font penser aux jeux qui sont sortis en milieu de vie de la console plutôt qu'à la fin.

Pas besoin d'être un semi dieu pour distribuer les mandales.

Le but dans un Beat'm all c'est de distribuer des droites un point c'est tout, mais pour cela encore faut-il que les développeurs en aient donné la possibilité aux joueurs avec un bon gameplay. Heureusement Clover Studios a assuré à ce niveau (pour leur dernier jeu il le fallait bien) en proposant un système pas si banal que ça. Tout d'abord le système d'esquives, pour éviter les coups de vos adversaire il suffit de bouger le joystick droit. En appuyant en haut Gene restera sur place mais se baissera pour éviter les coups, en appuyant en bas il fera un salto arrière, en appuyant à gauche il fera des pas de côté sur la gauche et idem pour la droite. Tout cela est donc intuitif et heureusement car si il y a une chose à faire en permanence c'est jouer de l'esquive tout en donnant des coups. Mais les enchainements sont-ils bien présent ? Car un jeu de ce genre avec seulement 3 coups n'est vraiment pas défoulant et n'est pas digne de quelqu'un en possession du God Hand. Sur ce point encore Gene a de quoi se défendre avec des coups nombreux et variés. De nouveaux coups seront disponibles au fur et à mesure que le joueur progressera dans le jeu, ce qui est assez classique mais fonctionne toujours autant. Avec les nouveaux coups vous pouvez donc personnaliser votre personnage. En évitant les coups un réservoir se remplit et Gene augmente de niveau qui sont au nombres de 4,plus vous aurez un niveau élevé plus votre note à la fin du chapitre sera bonne. Une particularité dans ce gameplay a particulièrement retenu mon attention : la roulette.

"Faites vos jeux,les jeux sont fait rien ne vas plus!!"

Cette phrase rappelant le casino est tout à fait adapter à God Hand car en plus d'un endroit se nommant le casino, il fait penser à la roulette. Pendant les niveaux vous trouverez plusieurs items dont de l'argent pour acquérir de nouveaux coups mais aussi des "jetons" qui rempliront les espaces vides (des petites boules) qui vous indiquent si vous pouvez utiliser la roulette ou non. C'est un coup spécial qui s'enclenche en appuyant sur L1 et à ce moment le temps se ralenti et le joueur à le choix entre plusieurs attaques (qu'il peut changer dans le menu des attaques) assez dévastatrices et fortes utiles contre les boss. Mais attention certaines attaques sont traitres et je vous laisse la surprise. Est-cela que permet le God Hand ? Non celui permet à Gene le temps de son activation, d'être plus fort, plus rapide,... Rrien de bien nouveau mais fortement joussif et c'est tout ce que l'on demande et les combats deviennent rythmés et nerveux pour un plaisir de jeu bien présent.

Un défi redoutable dans une ambiance extraordinaire

Avertissement !!! Si vous n'êtes pas de nature patiente ne jouez pas à ce jeu car il est de nature plutôt difficile. Ceci peut-être vu comme un défaut mais personnellement je trouve que cela rend le jeu on ne peut plus jouissif. Il n'est rare de se demander "Mince quand est-ce que je vais retrouver de la vie" et c'est dans ces moments que vous verrez tout le gameplay de ce jeu : mélanger habilement attaques et les bonnes esquives. Une chose vous motivera ou au contraire vous fera lâcher le jeu, son ambiance. En effet l'humour présent ne plaira pas à tous car c'est souvent un humour bien japonais (à mon goût du moins) c'est-à-dire assez décalé. Par exemple l'un des boss fume un cigare et en s'énervant il se brule avec... Mais par exemple les répliques de Gene sont vraiment bien trouvés et son caractère me fait penser à celui de Dante de DMC. Qu'en est-il de la bande son ? Tout simplement magnifique, collant parfaitement à l'ambiance du jeu et nous entraine encore plus dans les combats, c'est tout ce qu'on lui demande après tout.

Un hit sorti un peu tard. Ce jeu remplit -il son but ? C'est à dire un jeu défoulant comme on en a pas eu depuis un moment ? La réponse est OUI et même si la réalisation fait plus penser à un jeu sorti en moitié de vie de la console plutôt qu'à la fin, si la caméra est un peu trop proches ce jeu est une pure merveille car l'ambiance est là et on en redemande toujours plus.