Messieurs les gros PC, bonsoir

Il arrive parfois que le marché du jeu vidéo subisse une crise identitère de son intéret. Le fait de proposer le plus beau jeu du monde, ne fais pas forcément de lui un jeu intéressant ! Les FPS en général au bout d'un moment, finissent par tous se ressembler, non ? Pourtant Crysis mérite qu'on lui porte un intérêt particulier. Pourquoi me demandez-vous ? Tout premièrement du fait qu'il porte référence à l'excellent Far Cry, vous savez ce genre de jeu qui font le succès des développeurs, qui ensuite ont tendance à les laisser se reposer sur leurs lauriers, surtout depuis qu'on leur a dit que le jeu était génial. Juste qu'ils oublient un peu que Far Cry souffre d'une IA parfois mal équilibré, et qu'aussi, on faisait très vite le tour de l'île. Au final on tournait toujours un peu en rond. Qu'en t-il de Crysis alors ? Suffit de lire la suite, mais autant vous dire tout de suite. Certains vont être déçus.

Mars Attacks

Crysis prend place en 2019, un Astéroïde venant de s'écraser sur la surface de la planète, le gouvernement Nord-Coréen verrouille immédiatement la zone. Ce qui comme d'habitude, n'est pas du goût des américains. Le gouvernement de ce dernier, envoient de suite une élite, vous en fait. Histoire d'en savoir un peu plus sur l'accident. Comme vous pouvez, vous en douter. Il ne s'agit pas du tout d'une Astéroïde, mais d'un vaisseau spatial avec à l'intérieur des méchants Extraterrestres venus chez nous, pas forcément pour notre café. Dans un grand élan de réflexion (oui oui, c'est possible), les deux nations s'unissent pour dégager de notre planète les Vilains Aliens. C'est sûr que question scénario, on a connu beaucoup mieux. Puis finalement c'est le plaisir de blaster de l'Alien qui reprend le dessus. Surtout qu'il s'agit de phases se déroulant dans des environnements aussi beaux. Les passages dans la jungle sont parmi les plus impressionnants. Vous pouvez raser de la végétation sans limites, tout en vidant le chargeur, et voir les arbres tomber. Les autres zones sont de même qualités, notamment les Versus contre les "Boss", foncièrement impressionant. Souvent avec votre fusil d'assaut spécial Multifonctions qui est d'une grande aide. Cette arme est trop bien pour frapper un ennemi, je suis d'ailleurs devenu le grand spécialiste des coups de crosses sur la tête.

C'est vrai que Crysis est très beau, surtout sur un bon PC nVidia 8800. Malgré cela, et bien que ce jeu soit parfaitement fluide. Il n'empêche pas que sa rame sec, surtout lors d'apparitions de nouveaux éléments à l'écran. Genre des ennemis qui nous foncent dessus, et sans que vous sachiez comment, vous tuent. C'est une vilaine coquille technique qui fait mal, ce n'est pas la fin du monde, mais lorsque des assaillants vous retirent la vie sans que vous sachiez comment ils ont procéder, la première fois sa surprend, la seconde en devient agaçant. Néanmoins pour éviter ce désagrément, il reste que le héros principal se déplace très rapidement, donc parfois il est possible d'échapper à l'horreur des bugs de la mort. Un certain nombre d'autres choses fait que sur la longueur, Crysis ne plait pas autant que prévu. Prenons par exemple l'IA du côté "humains", le même défaut que dans Far Cry, avec cette tendance à se faire tuer trop facilement, ils veulent tous se suicider ou quoi ? Pourtant faut pas y voir comme étant un "GROS" défaut, puisque en fait Crysis est dans son ensemble très maniable à jouer, ça décoiffe pas mal, et l'action se conjugue parfaitement avec tout ce qui se présente. En tous cas assez pour plaire à un très large public. Visuellement pas sûr que cela convienne à tout le monde. C'est le style Far Cry, bah ouais se battre dans des décors paradisiaque ? C'est pas évident pour que cela soit assez crédible.

Vos aptitudes

Pour vous défendre également, une superbe combinaison capable d'améliorer pas mal d'aspects physiques afin de mieux vous défendre. D'ailleurs signalons l'effet camouflage qui va rendre fou notre bon vieux Snake et notre Sam Fisher national. Cette combinaison magique, fonctionne que si sa puissance d'énergie soit remplie. Des aptitudes classiques, avec les coups frontales et projections d'ennemis, comme le ferais un bon catcheur. Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est sont les supers-sauts que vous pouvez effectuer de presque n'importe où. Imaginez-vous retomber poings en avant, et foncer sur un ennemi qui se demande comment vous avez atterri en face de lui. Trop jouissif, surtout lorsque c'est fait par surprise. Et comme c'est très maniable, son gameplay en devient très instinctif, ce qui fait que, vous pouvez passer sans problème d'un pouvoir à un autre.

De la photo certes, mais réaliste

Bien que le scénario ne brille pas, le cheminement propose assez de liberté pour vous faire oublier le légèreté du script. Le cachet artistique étant ce qu'il est, fait qu'au premier abord Crysis semble loin d'être impressionant. Ceci est du fait que les développeurs ont davantage privilégier le photo-réalisme aux effets d'ombres et cie... Un style assez différent en fait de jeux comme Doom 3 ou Half-Life 2, bien que ce dernier soit aussi un style à lui tout seul. Quoi qu'il en soit, ne venez pas rouspéter, si vous pensez que c'est moins jolie qu'un FPS antérieur, puisque ce n'est pas vrai, c'est juste un style différent. Ensuite à vous de concevoir autre chose que d'une pensée unique des graphismes. Un peu comme lorsque vous aviez découvert pour la première fois du cell-shading dans un jeu (ah Zelda... love you) !

Alors ?

Crysis n'est sans doute pas le hit tant dit, faut être un minimum objectif les gars. Mais ne fait pas de doutes qu'il marque déjà de son empreinte, et que personnellement, je le trouve assez bon pour être jouer, ce n'est déjà pas si mal. Je fus aussi surpris du nombres de situations qui nous tombent dessus, il y aurais tant d'exemples à vous raconter, que je préfère jouer les sadiques de service, et vous laisser les découvrir par vous mêmes. Reste que pour pester encore une fois, il y a juste les vilains bugs qui on trop tendance à s'incruster dans le jeu, qui a pour conséquence de toujours terminer par la même façon ; votre mort ! Le fait de recommencer toujours au même endroit et de Re-mourrir encore, ça va une fois, mais la seconde on perd patience. C'est bien dommage, Crysis est un bon jeu, mais c'est tout. Alors qu'il aurais pu être davantage.