Troisième passage dans le manoir

La série Project Zero acquière de plus en plus de notoriété dans le milieu du S-Horror, vous mettant à chaque fois dans la peau d'une frêle jeune femme munie d'un appareil photo mystique contre des fantômes effrayants. Véritablement éprouvante dès lors qu'on y joue dans les conditions de rigueur (la nuit, seul...), on compte ici le 3ème épisode. Le 1er était très bon mais doté d'un gameplay poussif, le 2nd... Je peux pas vous dire vu que je l'ai pas fait, le 3ème ? Ben réponse tout de suite...

Project Zero 3 personnages

Project Zero 3 The Tormented vous permet d'incarner Rei qui a perdu depuis peu son fiancé dans un accident de voiture. Depuis peu, elle fait d'étranges rêves qui la mène dans un manoir et, quand elle se réveille, un tatouage se répand peu à peu sur son corps. Une malédiction pèse sur elle et c'est avec l'aide de Miku, héroïne du 1er épisode, et Kei, parenté aux jumelles du 2ème, qu'elle devra y faire face. Quels tragiques évènements se sont-ils déroulés dans le manoir des rêves ? Qui est cette femme tatouée qui semble au centre de tout ? C'est en incarnant Rei mais aussi Miku et Kei que vous obtiendrez ces réponses.

Bien sûr, pour connaître l'histoire de chaque fantôme que vous croiserez et ainsi, par recoupement, connaître toute la teneur des évènements, il faudra récupérer quelques carnets contenant des notes souvent intéressantes. Il faudra aussi aller explorer du côté du monde réel. En effet, à l'instar d'un certain Silent Hill 4, Project Zero 3 vous permettra de faire parfois de petites pauses dans la maison de Rei. Si la demeure apparaît au départ comme un lieu de repos, petite bouffée d'air avant de replonger dans l'atmosphère pesante du manoir, à l'instar du dernier épisode salon du hit de Konami, peu à peu, les cauchemards de Rei déteindront sur la réalité. Bon, je vous rassure, y a rien de dramatique non plus ! Y avait moyen de rendre la chose plus effrayante à mon avis mais bon...

Project Zero 3 gameplays

Ce 3ème épisode vous proposant d'incarner 3 personnages, vous avez en théorie 3 façons de jouer. Je dis en théorie car les personnages ont quelques particularités mais rien de transcendant. Rei est un personnage de base, rien de dépaysant pour ceux ayant fait les précédents volets... enfin, au moins le 1 car je vous le rappelle, je n'ai fait que le 1er épisode... Miku quant à elle, dispose de pouvoirs psychiques permettant de ralentir les fantômes et Kei, représentant de la gente masculine, dispose de la capacité... de se cacher. En effet, contrairement aux 2 jeunes filles, notre homme n'est pas tout de suite doté d'un appareil photo et devra donc se cacher pour fausser compagnie aux fantômes. Et même lorsqu'il se voit "armé", il est beaucoup moins puissant et les combats s'avèrent donc plus difficiles pour lui... Mais pas assez pour nous obliger à faire de l'infiltration à la Metal Gear mais après tout, tant mieux : surveiller la ronde de fantômes les auraient rendus moins impressionnants. On est pas dans Forbidden Siren et ses zombies intelligents après tout...

Donc, peu de différences entre les personnages. Avec eux, on visite le même manoir et on fait les mêmes aller-retours incessants. C'est d'ailleurs le gros défaut du titre. Bon, dans le 1er épisode, c'était déjà le cas mais je ne sais pas pourquoi, cela m'avait moins choqué à l'époque. Tant que j'y suis avec les comparaisons au premier épisode, j'ai trouvé Project Zero 3 beaucoup moins effrayant. D'une, les vibrations sont beaucoup moins bien utilisées : dans le 1, un corbeau qui s'envolait, une bougie qui s'allumait et votre manette se mettait à vibrer comme à l'approche d'un fantôme, provoquant souvent un sursaut, mais là... De même, les plans de caméra étaient mieux choisis, on s'attendait vraiment à chaque fois à voir un fantôme débarquer mais je n'ai pas ressenti le même stress qui me faisait à l'époque éteindre ma console pour faire une pause. Dans Project Zero 3 en plus, cette dernière nous est imposée par les retours à la réalité de Rei. J'avais osé espérer que cette dimension se verrait peu à peu parasiter par celle du cauchemard pour devenir presque plus effrayante, mais, si les fantômes font effectivement leur entrée au bout d'un moment, ils sont très timides et pas du tout menaçants.
Bon, finissons quand même en disant que le jeu reste quand même très stressant et est tout de même beaucoup moins poussif dans son gameplay que le 1er épisode. Project Zero 3 propose de plus un boss de fin véritablement éprouvant pour vos nerfs puisque pendant certaines phases, il est invincible, s'il vous touche, c'est Game Over et votre visibilité est réduite. Vraiment très stressant !!!

En conclusion, j'ai été un peu déçu par ce Project Zero 3. Trop d'aller-retour, pas si effrayant que ça... J'avais nourri tellement d'espoirs sur le premier épisode... Reste quand même un très bon S-Horror, doté de casse-têtes assez difficiles, stressant par moment. Bon, maintenant, faudrait que je trouve Project Zero 2 : Crimson Butterfly !!!