Les Patapons nous envahissent

Si les consoles portables sont propices aux jeux "casual", le public pratiquant le jeu vidéo occasionnellement préférant généralement ce format, on peut aussi y voir fleurir des OVNI. On qualifie un jeu d'OVNI lorsqu'il propose un concept totalement différent de ce qu'on a pu voir à l'heure actuelle, un jeu qui prend un risque quoi. Ce n'est d'ailleurs pas non plus étonnant de voir ce genre se développer aussi sur portables. Souvent, on a affaire à des jeux au gameplay simple mais que l'on qualifiera d'original.
Mais attention, "original" ne veut pas forcément dire "génial" !


Le joueur est Dieu

Patapon le jeu vous propose, à l'aide de votre PSP, de venir en aide aux Patapons, une tribu de petits êtres dotés d'un seul oeil immense, qui, en déroute, n'attendent que l'aide d'un dieu pour reconquérir leurs terres, conquises par leurs alter-égo rouges, les Zigotons, mais aussi découvrir le mystère d'Earthend. Et vous, joueur, qui, simplement en appuyant sur des boutons, peuvent les guider, vous apparaissez justement pour eux comme ce dieu.

Cependant, pour aider les Patapons à affronter tous les périples, vous ne pourrez pas les commander à l'aide de votre voix mais à l'aide d'un tambourin. Une touche de manette correspond un son et, à un ensemble de sons tapés dans le bon rythme équivalent à un ordre. Ainsi, en appuyant sur Carré . Carré . Carré . O, votre groupe de Patapon avancera alors que O . O . Carré . O leur intimera l'ordre d'attaquer. Ce sont là les 2 premiers rythmes de base que vous répèterez tout au long de l'aventure mais en découvrant d'autres partitions, vous pourrez notamment leur demander de se mettre en position de défense ou bien opérer un retrait... stratégique bien sûr.
Contre les boss, il est ainsi vivement conseiller d'analyser leur comportement pour pouvoir lancer le bon ordre dans les temps et ainsi éviter de rendre vos Patapons trop kamikazes.

Comme vous l'avez peut-être deviné, il ne suffit pas pour autant d'appuyer sur les boutons, encore faut-il le faire dans le rythme que vous donne les Patapons. Si vous assurez et êtes bien dans le tempo, vos protégés passent même en mode Fever où leurs capacités sont décuplées, les rendant redoutables face aux ennemis.

Apparemment, on a donc là un gameplay original, mélangeant stratégie et rythme. Cependant, Patapon souffre de quelques problèmes nuisant largement à l'intérêt ludique.

Original... et alors ?

Premier problème déjà quant au principe du gameplay lui même : Patapon étant basé sur un rythme à suivre, il faut être concentré et il est presque impossible de jouer au jeu sans le son. Vous allez me dire : quel est le problème ? Et bien, si tout à l'heure j'ai dit que les consoles portables sont aptes à accueillir des OVNIs, je vais ici nuancer mon propos. Ca y est ? Vous qui jouez sur portable, vous comprenez ? Et oui, dans un train, en bus, ou autres lieux avec du monde, il est difficile parfois de mettre le son assez fort et surtout de rester concentré. On se retrouve donc obligé de jouer dans un lieu silencieux et où l'on est tranquille... chez soi par exemple... Dommage pour un format portable.

Autre problème, plus grave, Patapon est lassant. En effet, comme je vous l'ai dit plus haut, vous reproduirez souvent les rythmes pour donner l'ordre à vos troupes d'avancer et d'attaquer et vous aurez rarement besoin des autres. Mais le problème vient surtout du fait que l'on ait à taper les rythmes trop souvent. Demandez à vos troupes d'avancer et ils le feront... de 4 pas... et vous avez donc encore à leur redonner le même ordre.
L'autre aspect lassant vient de la réalisation des miracles, contraignant et pas très ludique. Certaines missions vous demandent par exemple de faire pleuvoir la pluie pour traverser un désert ou changer le sens du vent pour que vos flèches aillent plus loin. Il faut tout d'abord mettre vos Patapons en mode Fever, taper X . XX . XX et là, un totem apparaîtra derrière vos Patapons. Vos chers protégés vous imposeront ensuite de réaliser une série de petits rythmes avant que le Miracle ne se réalise. Marrant la première fois, très vite saoulant après. Mais là où ça devient franchement pénible, c'est que le Miracle est temporaire et que vous aurez à le reproduire plusieurs fois par niveau. Bref, il aurait été bien moins lourdingue de nous demander de ne taper qu'un seul rythme, même plus compliqué, pour réaliser le Miracle.

Pasi Pasi Pasibon !

Pour conclure, Patapon est un peu comme Loco Roco. On ne peut pas renier l'aspect original du gameplay mais pour le côté ludique, c'est une autre histoire. Même tout au départ, on s'amuse mais sans plus, puis très rapidement on se lasse et on se fait souffrance pour le terminer.
On voit déjà le jeu se faire encenser par la critique, mais personnellement, je ne peux que vous conseiller de télécharger la démo pour vous faire au moins une idée et de l'acheter en occaz.