Super, des Monkey en Ball version Deluxe !

Super Monkey Ball ? Première impression perplexe…Je regarde le résumé et quelques photos et la, deuxième impression : c’est quoi ce jeu débile ? J’allume la console pour ne pas rester sur quelques images et confirmer par moi-même mes idées certes craintifs concernant ce jeu…c’est parti pour des heures de jeu intensif ! Voilà ce qu’est Super Monkey Ball Deluxe ! Un jeu aux allures enfantines mais qui est, en conclusion, un gros jeu de réfléction ! La suite ? C’est par là !

Retour en arrière…

Tout le monde se rappelle évidemment des deux opus précédents ( Super Monkey Ball I & II ) sortis à l'époque sur la Game Cube. Pour faire court, SMBD ( on l'appellera comme cela maintenant ) est la reprise complète de ces versions précédentes. On y retrouve des mini-jeux, une histoire captivante, des singes, des bananes...Tout l'univers du Super Monkey est bel et bien de retour, mais, cette fois-ci, sur la PlayStation 2. La question est : Pourquoi Sega a-t-il changé de plate-forme pour faire un regroupement des deux jeux antérieurs ? Sans doute pour faire du marketing ou bien tout simplement pour avoir du changement, montrer qu'ils maîtrisent amplement la console de Sony. Bref, SMBD est une agréable aventure qui captivera les plus petits comme les plus grands!

La magie c’est très très pouh !

Je vais tout de suite mettre les points sur les "i" en annonçant ouvertement que le gros point faible du jeu est incontestablement le scénario. Un peu d'histoire va vous permettre de juger par vous-même :
« Un gros méchant prénommé Dr.Bad-Boon désire se marier avec la jolie Memee ! La jeune guenon ne voulant certainement pas approcher ce vieux pervers, il décide d'aspirer toutes les bananes de l'île, croyant que cette même île la persuade de ne pas le rejoindre. Aiai, le chef de la troupe, part vaillamment à la poursuite du Dr. Bad-Boon pour récupérer toutes les bananes volées, avec l'aide évidente de ses acolytes. »
Ce bout d'histoire pourrait nous convaincre sauf que par moment, des phrases enfantines telles que « la magie c'est très très pouh ! » ou « Allons nous amuser tous ensemble sur les manèges » pèsent un peu sur l'estomac...A part ça, tout rentre comme dans du beurre !

Quoi ? Faire travailler son cerveau ? Ca va pas la tête !

A part ce petit défaut, le mode histoire est vraiment captivant. Votre but est de réussir dix parcours sur vingt en roulant jusqu'à l'arrivée. Au départ, on se dit que c'est simpliste mais, après avoir pris la manette en main rien que trente secondes, on voit bien que l'on va sévèrement lutter pour arriver à nos fins ! Les mondes sont variés dans leur environnement et dans leur difficulté. Vous devrez donc escalader des murs, attraper le porte d’arrivée qui tourne avec une multitude de fausses portes en guise de feinte, se jeter tout droit dans un cercle roulant tandis qu’une araignée vous bloquera le passage…Tout les mondes sont réalisables à condition que vous vous remuez un peu les méninges. A certains moments, vous vous verrez même obligé de compter les secondes pour ne pas louper cette fameuse porte ! Concernant la jouabilité, il n’y a vraiment aucun mal à apprendre les touches. A vrai dire, seul le bouton analogique gauche est utilisable !

J’en ai un peu marre de l’histoire, il y a quoi d’autre ?

Deuxième mode : les mini-jeux. Douze petites attractions seront donc mis à votre disposition :
- course - boxe - cible -billard - bowling - tennis - football -golf - baseball -chasse - bateau - tir
Sérieusement, vous y jouez maximum trente minutes chacun et vous êtes lassés à vie…même à plusieurs ! Certains jeux vous retiendront peut-être plus longtemps selon vos goûts et vos loisirs.

Graphismes, graphismes…et autres détails.

On retrouve quasiment les mêmes graphismes que dans les deux opus précédents mais avec quand même quelques améliorations au niveau des paysages. Dans le mode histoire, la variation des environnements est présente puisque vous vous baladerez dans un volcan, dans l’eau, dans la gueule d’une baleine tout en gardant des graphismes idéaux et des paysages vraiment bons. Pour changer de sujet, la bande-son est vraiment pesante par moment. Les cris de singes douteux et les petites musiques super lourdes à chaque missions soûlent assez vite mais vu que cela rime avec le jeu, on ne peut que passer à côté.

Super Monkey Ball Deluxe est un jeu complet, attractif et aussi tactique puisque sans faire travaillez votre cerveau, vous ne vous en sortirez certainement pas ! Une certaine facilité est quand même présente pendant la continuité du jeu. Les mini-jeux permettront de faire passer un peu le temps également mais sans vous occuper longuement. Les graphismes sont jolis, la jouabilité facile et le jeu captivant ! Que demandez de plus ?