Naruto Saikyô Ninja Daikesshû II

Voilà, depuis 2003, après la folie Yu Gi Oh! et le retour de Dragon Ball sur la planète jeux vidéo. Un petit nouveau fit son entrée, Naruto. Ce manga de Masashi Kishimoto fut vite un réel candidat à la succession de la légende du manga Dragon Ball. Celui-ci fut adapté en premier à la télévision, puis en jeu vidéo. Il faut savoir que dix-neuf tomes de Naruto sont disponibles chez l'éditeur KANA.
Ce jeu est la suite du premier jeu d'action Naruto sorti précédemment sur GBA. Le style change, et s'affine un peu, autant au niveau du graphisme que du gameplay. Réalisé par les studios de Tomy Dream Energy. Naruto 2 est-il à la hauteur des espérances des fans?


L’histoire

En compagnie de Sasuke et de Sakura, le pire garnement de l’école des ninjas du village caché de Konoha, poursuit son apprentissage. A présent qu’ils forment une équipe d’apprentis ninjas, les trois jeunes gens accomplissent différentes missions. Ainsi ils sont chargés de la protection de Tazuna, un artisan spécialisé dans la construction de ponts. Cette mission se solde par la mort de Zabuza et de Haku, mais Naruto et ses compagnons accomplissent leur travail et rentrent sains et saufs au village caché de Konoha…
Là ils se trouvent rapidement confrontés à un groupe d’aspirants ninjas venus d’un autre village ! Ceux-ci sont venus à Konoha pour passer l’examen de sélection des ninjas de « moyenne classe »….

Les innovations et les techniques nouvelles

Contrairement à son grand frère, vous commencez le jeu non plus avec Naruto ou Sasuke, mais Naruto, Sasuke et Sakura. Les trois en même temps? Oui c'est possible, par la simple pression d'un bouton, les personnages permutent, vous permettant d'utiliser celui le plus intéressant en fonction du problème rencontré, c'est à dire en général, un ennemi. Chaque personnage possède des techniques propres bien sûr. Naruto peut utiliser son Sexy no Jutsu ou bien ses clones pour faire des dégâts supplémentaires. Sasuke peut quant à lui utiliser le Sharingan pour "ralentir" le temps, vous permettant donc de mieux esquiver vos adversaires et de contrée plus facilement leurs attaques.
Sakura peut effectuer des attaques rapides et puissantes en invoquant son "fort intérieur". Bref, déjà une très bonne surprise que ce système de permutation. En plus, les personnages peuvent se "téléporter" sur une courte distance pour esquiver une attaque ou apparaître dans le dos d'un ennemi. Pratique également pour se déplacer.
Une autre innovation, c’est l’utilisation de parchemin. Grâce à ceux-ci, vous aurez la possibilité d'invoquer d'autres personnages qui se chargeront des ennemis à l'écran. Les personnages qui répondront à vos appels, sont : Shino, Kakashi, Kiba (non, pas celui de Wolf’ Rain’s), Choji, Shikamaru... Bref, du beau monde aux compétences et aux diverses utilités.

Les modes de jeu

Le jeu comporte deux modes:
- Le mode histoire: il commence avec l'examen Chuunin (combat Lee contre Sasuke pour être précis) et se termine avec le combat contre Gaara. Il faut noter que tout au long de "l’aventure", vous rencontrerez les membres de l’équipe d’Oto (Zaku Adami, Kinuta Desu et le ninja de classe S Oroshimaru). Le jeu avec ces huit niveaux et les trois sous niveaux, se révèle très court. Ce défaut pourrait choquer les fans de la série mais aussi les néophyte du genre.
Les graphismes du jeu sont magnifiques, ils reproduisent fidèlement les décors du manga, comme la Forêt Interdite (le lieu de la deuxième épreuve). On peut noter un effort sur la variété du gameplay. On rencontre de la plate-forme, du Beat’em All et du combat pure et dur. Malgré toutes ces bonnes idées, le mode est un peu court. La bande-son est répétitive ceci est un gros défaut.
On peut voir comme pour son aîné, vous débloquez une fonction bonus. Vous gagnez un nouveau personnage, Rock Lee.

- Le mode multi joueur: il vous permet de faire des combats jusqu'à quatre en
utilisant la fonction Link de la GBA. Bien sur, les combats se limitent aux quatre personnages jouables, donc on tourne rapidement en rond. A noter que ce mode a quand même le mérite d’exister. C’est déjà une bonne chose !

Au final donc, ce nouvel opus comble certaines lacunes de son prédécesseur, mais il se révèle être un peu trop court et un peu simple à finir. Dommage, on aurait apprécié refaire la saga Zabuza... On aurait aimé pouvoir débloquer quelques personnages supplémentaires pour le mode Link...