Tales of phantasia

Et voilà, le culte de Namco, Tales Of Phantasia arrive en France sur notre petit(e) Game Boy Advance avec trois ans de retard sur nos amis japonais (sorti le 1er Août 2003).
Pour les derniers de la classe, cet épisode fut le premier de la série des Tales Of. Ce jeu proposait à l’époque, des graphismes époustouflants, des voix digitalisées et scénario prenant. Ceci, lui permettait de rivaliser avec les géants du genre, c’est-à-dire, Chrono Trigger (de Square Soft), Final Fantasy VI (Square Soft) et Dragon Quest VI (Enix). Ce portage sera-t-il à la hauteur?


Il était une fois...

Au tout début, vous vous trouvez devant un combat entre un sorcier et quatre guerriers. Ces derniers semblent bien mal en point, mais tout à coup, l’un d’eux utilise une magie dévastatrice qui terrasse le vil démon. Le sorcier est enfermé dans un sceau, lui-même composé en deux parties : deux amulettes. Quelques années plus tard, vous voyez Cress (le futur héros) qui fête aujourd’hui son anniversaire. Il décide d’aller chasser avec son ami Chester dans la forêt qui les borde. Une fois avancés profondément dans le bois, Cress voit apparaître le spectre d’une jeune femme devant un arbre meurtri. Puis Chester qui poursuivait un sanglier arrive. Le fantôme disparaît et le combat avec le sanglier commence. Et là, première surprise de taille le combat est en temps réel ! Vous contrôlez Cress, et à la manière d’un Street Fighter vous vous déplacez dans un décor fermé. Au début du jeu, pas de combos disponibles, mais au fur et à mesure de votre progression, vous découvrirez des combos à acheter ou à trouver. Vous pourrez les utiliser avec B et B+Haut. Selon la distance entre vous et votre adversaire, les attaques ne seront pas les mêmes. A vous de les programmer dans le menu. Revenons à l’histoire… Le combat avec le sanglier terminé vous entendez la cloche retentir. C’est une alarme. Vous rentrez alors au village avec Chester. Et là, mauvaise surprise, tout le village est détruit et vos parents… morts. Votre père a juste le temps de vous dire quelques mots avant de rendre l’âme. Ceux qui ont détruit le village cherchaient un pendentif. Vous partez alors en direction du village voisin, chez des parents. Chester décide de rester au village pour enterrer décemment les morts, dont sa sœur. Arrivé dans votre famille, votre oncle vous dénonce aux gardes. Vous êtes alors emmenés en prison. Là-bas vous voyez le chef des gardes en possession de votre pendentif et un autre, identique. Derrière lui se dessine une mystérieuse silhouette. On vous enferme alors. Vous arriverez tant bien que mal à vous échapper de la prison et ferez la rencontre de Mint qui a également été mise en prison. Une fois dehors vous essaierez à tout prix de récupérer votre pendentif et de venger de la mort de vos parents....

Un style de combat novateur !

Dans TOP (Tales Of Phantasia), le système de combat est complètement différent des autres RPG. Celui-ci possède un système de combat original, appelait Linear Motion Battle System. D’une part, ce système permet au joueur de diriger le personnage principal (Cless ou Cress) de votre team pour frapper les ennemis grâce aux boutons d’attaque (Bouton A) et de coup spécial (Bouton B). Il faut savoir que les Skill (coups spéciaux) se divisent en deux catégories:
- les attaques à longue distance
- les attaques au corps à corps.
D’autre part, le joueur sera également libre d’interrompre le combat à tout instant afin de donner des ordres indirect aux autres personnages contrôler par le CPU comme lancer un sort, lancer une invocation ou d’utiliser un item. On notera la possibilité de fuir à tout moment en ce collant simplement contre le bout de l’aire de combat (gérer par une jauge).

Un bon jeu?

Les graphismes sont de toute beauté. Comme pour la version originale, c’est-à-dire, la version Super Nintendo, on retrouve une map (carte) en mode 7 (fausse 3D générer par la Super Nintendo, comme dans Mario kart). Comme dans la version Super Nintendo, certains objets sont mis en mouvements, comme les ponts en liane, les feuilles d’arbre lors de leur chute.
La bande-son n’a pas évolué, malgré cela, l’œuvre de Motoi Sakuraba (il a contribué par la suite au Bande Originale de Tales of Eternia et de Tales of Destiny) et de Shinji Tamura reste magique et permettent aux joueurs de s’immerger dans le jeu. Il ne faut surtout pas oublier les petites voix digitale. Celle-ci serve au personnage pour passer une émotion ou un sentiment lors de certaine scène. Le gameplay est différent des autres RPG. Celui-ci est basé sur le Linear Motion Battle System (expliquer ci-dessus). La durée de vie est honorable, il faut compter une trentaine d’heure pour en voir le bout.

Au Tales Of Phantasia, reste à l’image de la série, un RPG passionnant, et ceux même après ses nombreuses années. On peut noter, la présence d'un menu s'appelant cooking (cuisine) que l’on retrouvera dans les autres épisodes.
En gros, cet opus comblera les fans de la série, mais aussi les néophytes du genre, car ce jeu n'est jamais sorti en France. De plus, grâce à un scénario bien ficelé, au graphisme inchangé depuis 1994 le joueur découvrira le bonheur d’un soft qui a bien vieilli.