Test Boktai : the sun is in your hand

Après un succès au Japon, la nouvelle révolution de Kojima arriva en Europe, juste avant l'été. Quelle bonne idée pour chasser du vampire

Un jeu pour l'été

Avant de jouer à Boktai assurez-vous d'être dans une zone ensoleillé et bien protégée. Car pour y jouer il vous faudra du soleil, pour alimenter votre Solar Gun, et ainsi pouvoir chassez les vampires.
Donc, une fois ces critères remplis, vous pourrez partir à la chasse aux vampires et autres monstres. Car vous n'êtes pas n'importe qui, vous êtes Django, le fils d'un célèbre chasseur de vampires et vous allez donc suivre la voie de votre père et traquer tous les maîtres vampires qui se cachent dans leurs immenses donjons.
Votre arme ? Un pistolet, nommé le Solar Gun, qui s'alimente aux rayons du soleil.
Mais aussi le Soleil lui-même. Le Soleil ? Et oui le soleil car grâce au petit émetteur, qui est introduit dans la cartouche, les rayons du soleil seront captés et les ennemis seront affaiblis et vous avancerez donc plus rapidement dans le jeu. Il faut dire aussi que vous êtes obligés de jouer au soleil pour battre un Boss.

Pas envie de combattre ?

Il est parfois inutile de combattre, pour cela il suffit de se faufiler et de parcourir les donjons de salle en salle comme Solid Snake. Et c’est là que l'on voit que le jeu est réalisé par Hideo Kojima, car l'on retrouve tous les ingrédients d'un bon Metal Gear Solid. C'est à dire la possibilité de toquer sur les murs ou de s'y plaquer, en passant par les points d'exclamations et d'interrogations au-dessus des têtes des ennemis. Ces petites phases d'infiltrations sont très plaisantes mais pas toujours très bien réalisées à cause d'une vue en 3D isométrique qui rend l'action pas toujours très claire.

Des donjons, des donjons et encore des donjons

Le point faible du jeu est bien là : les donjons.
Et vous le verrez bien en jouant car vous ferez toujours la même chose : avancer, trouver le donjon, parcourir le donjon, trouver le boss, battre le boss, sortir le boss pour l'exorciser, exorciser le boss, trouver l'autre donjon,....
Bien qu'ils soient variés (donjon du feu, de l'eau, de la roche,...) et regorgent de petites énigmes, la répétition est bien là et c'en est bien le défaut du jeu.
Mais le jeu, qui se termine en moins de 15 heures, possède néanmoins une histoire vous réservant quelques rebondissements, qui devrait vous faire tenir jusqu'à la fin du jeu. De plus une fois celui-ci terminé, vous débloquerez des nouveaux modes de difficulté.
Remarque : un mode multi joueurs est intégré dans le jeu. Vous pourrez donc vous éclater entres potes.

Une touche de RPG

Boktai abrite aussi une touche de RPG. Vous pourrez tout au long de l'aventure ramasser des fruits pour ensuite les planter et ainsi faire plein de mélanges.
Une fois un de ces fruits mangé, ils vous procureront de nouveaux pouvoirs ou vous feront récupérer votre vie. Vous pourrez ensuite les échanger avec vos ami(e)s grâce au mode multi.
Mais ce n'est pas tout car vous pouvez aussi essayer de trouver tout plein de matériel pour votre Solar Gun, comme de nouvelles grenades, de nouvelles batteries, de nouveaux "lanceurs" (éléments que tire votre Solar Gun, comme le pouvoir de Soleil, de la Lune, etc), pour créer le "Gun" idéal au donjon dans lequel vous irez ou vous vous trouvez.
Une bonne idée qui ajoute un bon point à la durée de vie un tout petit peu faible à mon goût.

Voila un très bon jeu que nous offrent Nintendo et Konami. Le système du capteur de soleil est très bien pensé et donne une réelle révolution pour le jeu vidéo. Malgré quelques défauts, vous ne serez pas déçu du résultat.