Test Dragon Ball Z : Budokai III

Après avoir traversé tous les âges et conquit à peu près toutes les consoles, l'oeuvre d’Akira Toriyama continue sa quête sur Playstation 2 avec la sortie de Dragon Ball Z Budokai troisième du nom. Un jeu mélangeant cette fois toutes les séries, de Dragon Ball, jusqu'à Dragon Ball GT en passant par quelques OAV.

Une oeuvre qui sait se faire exploiter

Cela fait déjà plusieurs années que la licence Dragon Ball est exploitée, plusieurs jeux en sont sortis mais seulement quelque uns d'entres eux ont réussi à être à la hauteur de l'oeuvre. Puis un beau jour, l'équipe de chez Dimps décida de sortir Dragon Ball Z Budokai, sur Playstation 2. Un jeu de combat reprenant l'univers de DBZ tout en lui restant fidèle. Face à ce succès, ils décidèrent de sortir Dragon Ball Z Budokai II, malheureusement Dimps avait retiré beaucoup de points forts qui faisaient du premier la référence.
Voulant rattraper leur erreurs, Dimps sort peu d'années plus tard : Dragon Ball Z Budokai III, qui nous réserve un merveilleux mélange des séries Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et même de quelques OAV.

Un petit tour dans le Dragon World ???

Restant fidèle au manga, le Dragon World (le mode aventure) vous plongera directement dans la peau de l'un des 11 personnages jouables dans ce mode. Vous allez parcourir tout le pays à la recherche des Dragon Ball et des super vilains. La nouveauté est que vous vous déplacez cette fois librement et surtout : vous allez pouvoir voler. La liberté de mouvement n'est pas extraordinaire mais vous pourrez tout de même explorer les contrées et essayer de trouver de nouvelles capsules de techniques ou tout simplement : les Dragon Ball.
Mais vous pourrez aussi augmenter le niveau de votre personnage grâce aux points gagnés lors des duels et ainsi en faire un combattant surpuissant.

L'histoire du Dragon World reprend presque tous les points forts du manga, des animés et des OAV.
Encore une fois pas de cinématiques pour illustrer les phases de dialogues, mais seulement de petites images du personnage avec une bulle dans laquelle les textes y sont inscrits. Et ce n'est pas tout puisque que le doublage n'est toujours pas en japonais mais en anglais. Un point donc négatif pour tous les fans de Dragon Ball.

Prêts??? Combattez !!!

Seulement une dizaine de personnages pour le Dragon World ? Oui mais plus d'une trentaine dans le mode de combat simple. Tous les principaux personnages sont là et ils ont chacun leurs techniques personnelles. Mais toutes leurs techniques ne sont pas directement incluses et il faudra les acheter au "magasin" ou les trouver dans le Dragon World.
Une fois votre combattant fin près vous pourrez vous déchaîner dans les tournois, contre vos ami(e)s, dans le mode aventure ou dans "l'arène du dragon".
Les combats sont toujours dans des arènes en 3D, mais avec un système de combat 2D.
Mais maintenant autre que l'esquive, vous pourrez pratiquer le "déplacement instantané" et ainsi vous retrouvez dans le dos de votre adversaire. Cette technique a quand même un risque car elle vous retirera un peu de votre jauge de KI, donc il faut faire attention et ne pas se retrouvez avec une jauge vide.
Les techniques d'attaque ont elles aussi changé. Plus besoin de mémoriser les enchaînements de touches pour sortir une attaque, puisqu'avec une simple pression d'un bouton vous vous retrouverez dans un "état de puissance" et il ne vous restera plus qu'à frapper l'adversaire pour la déclencher. Un système déjà bien meilleur que le précédant.

Dimps se rattrape bien avec la sortie de ce nouveau Dragon Ball Z Budokai, qui apporte des nouveautés au niveau du Dragon World et du système de combat. De plus la possibilité de créer un combattant surpuissant est très bien trouvé et le nombre de personnage et de techniques est tout simplement impressionnant.