Entrainons-nous dans la poche

L'Entraineur a toujours été LE must de sa catégorie. A savoir le management de football. Mais il y a deux ans, Eidos veut faire cavalier seul et lâche son studio de développement Sports Interactive. Ces derniers gardent leur moteur et peuvent continuer leur série fétiche sauf qu'elle s'appelle Football Manager et qu'elle est éditée par Sega. Ce dernier a d'ailleurs acheté le studio de développement. Bref Football Manager est LE must de sa catégorie laissant sur place L'Entraîneur et encore plus LFP Manager de EA ou PES Managment de Konami. Genre exclusif au PC, Sports Interactive a développé leur jeu pour la portable de Sony, sous-titré Handheld...

Un management plus que crédible

La force de Football Manager, c'est sa crédibilité. En effet, la force de ce titre c'est d'avoir des matchs, des résultats, des statistiques très poussées, précises et au final pour une gestion ultra réaliste. Ce Handheld suit la même route que son modèle PC. Les subtilités sont nombreuses, c'est à dire que de demander à votre ailier de faire des courses en avant afin qu'il soit lancé, s'il a une faible stat à force il va s'épuiser et ce même s'il est très fort en vitesse. Donc papi Pirès va vite être fatigué. Un exemple comme un autre, un gardien qui manque d'autorité va mal mener sa défense qui, aussi bonne soit elle, doit être dirigée par son gardien sinon c'est du gruyère et une aubaine pour les attaquants... Bref, les capacités techniques, physiques et morales sont les 3 champs statistiques primordiales de chaque joueur. Dans chacune d'elle il y aura diverses statistiques telles "vitesse", "tir", "commandement", "endurance" etc etc. Inutile de vous les énumérer.
Si par malheur vous pensez qu'il suffit de n'avoir que des bons joueurs c'est normal, car les autres jeux de management sont comme cela. Football Manager prend en compte avant tout les ententes entre joueurs que cela soit sur le terrain ou en dehors.

Ceci se traduit par une bonne tactique. Et là, c'est la partie où bon nombre de débutants peuvent être déroutés. Car certes vous choisissez votre tactique telle que le 4-4-2 ou le 4-1-3-2 mais surtout la mentalité de votre équipe. Doit-elle être offensive ? Doit-elle jouer avec agressivité ?
Aussi vous devez organiser, créer une tactique avec la façon de jouer que vous souhaitez. Autrement dit les questions tel : Je passe par les ailes ? Un meneur de jeu ? Un avant centre fixe ? un libéro ? J'en passe et des meilleures.
Les possibilités sont énormes, tellement grandes qu'il faudra faire quelques changements certes minimes mais souvent indispensable pour gagner, ou alors remodeler complètement votre tactique, à vous de voir quel genre d'entraîneur vous êtes. Il y a un petit problème récurrent chez Football Manager ce sont ces possibilités très grandes pour les tactiques, à tel point qu'il faudra pas mal de temps aux novices pour comprendre la chose.

Évidemment, un bon joueur dans une bonne tactique ne suffit pas... Car il doit être en forme et cela passe par l'entraînement, sur PSP tout est prédéterminé, donc choisissez entre ce qui vous est proposé. Cela dit un joueur peut être mécontent de son entraînement, alors là pour trouver le bon... Autant dire que dans Football Manager il faut savoir ce que l'on fait, c'est primordial.
Le soft est muni d'une très grande base de données, c'est ainsi avec plaisir que l'on retrouve des joueurs évidemment connus (heureusement) mais surtout des petits jeunes qui ont de l'avenir, français ou étrangers (à savoir que l'Amerique du Sud regorge de futurs "Ronaldo") ces jeunes talents qui ont quoi, 18 ans, sont réels... La chasse aux jeunes prometteurs est une chose tout aussi passionnante dans FM. C'est ainsi que lorsque l'on voit ses jeunes prodiges à la télévision, on est bien content... Allez, juste pour information, les amateurs de l'Entraîneur connaissaient Kallstrom bien avant son arrivée à Rennes et bien avant son dernier Euro (ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, c'est régulier en fait)...

Quelle banque de données !... réduite...

C'est alléchant tout ça. N'est-ce pas? Hélas ce qui est dit plus haut est certes présent sur Handheld, mais il ne représente qu'un dixième de sa version PC.
La banque de données de la version PC est telle qu'il est impossible de tout utiliser, car jouer le championnat japonais, suédois, chinois, américain ou autre, c'est possible, mais pas ici.
Seul le championnat de France, d'Angleterre, d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne, des Pays Bas et d'Ecosse, et même pas la Belgique... Qui plus est autant sur PC on pouvait suivre en direct tous les championnats que la mémoire de votre PC autorisait, autant la PSP n'autorise qu'un seul championnat, celui où vous entraînez... Bien maigre déjà. La possibilité d'entraîner une sélection nationale est aussi abandonnée. Inutile de vous dire qu'il y a nettement moins de joueurs, mais suffisant pour que la recherche de recrues soit intéressante.

Bref, il y a un fossé entre la version PC et PSP. Mais en fait, même si le réalisme du titre est conservé et la majorité des stats présentes beaucoup de fonctions manquent sur la version PSP. La possibilité d'interagir avec les joueurs est mise de coté (c'est à dire, soutenir moralement le joueur, le "flinguer" en public via les médias etc etc). Aussi les journaux sont moins présents, fini les sondages et les questions foireuses comme "Houiller affirme que son équipe va gagner contre la vôtre, dimanche, réaction ?" Tout ceci est fini.
De plus on a un retour dans le passé en ce qui concerne la visualisation des matchs, il n'y a que les commentaires, au lieu de schemas animés, ce qui est moins bien vu qu'on ne comprend pas vraiment les actions... Mais ce n'est pas le plus gros défaut vu que FM c'est la tactique et pas la visualisation des matchs qui importe. Si on énumérait tout ce qui absent on aurait vite plus de place !

Mais une belle optimisation quand même...

C'est un peu le contraire de ce qui a été dit plus haut mais pourtant c'est vrai. Malgré de grosses absences, la version PSP est un bon jeu, un bon FM. Le jeu est très rapide, les chargements sont présents mais de deux-trois secondes pas plus, contrairement à la version PC. De plus le soft ne se joue pas avec le stick pour faire office de souris... Chaque bouton à une fonction suivant l'écran ce qui est très intuitif et plaisant. Ajoutez à ceci un menu certes sobre mais qui est très agréable à l'oeil et surtout efficace pour le joueur, ancien ou novice. Un point qui ne cesse de s'améliorer dans la série. Qui plus est le jeu est un excellent supplément au PC, il faut savoir que le joueur de FM peut vivre une journée sans la voir passer car il est scotché. Aussi, étant donné qu'il faut vivre aussi (c'est préférable), cette version permet de pouvoir passer un peu de temps avec son club sans en être dépendant (le mot n'est pas trop fort).
Qui plus est, "l'ancien" va vite s'ennuyer avec ce soft car il n'est pas fait pour y jouer des heures et des journées durant. On repère vite qu'une saison passe vite et que les inter-saisons sont aussi moins passionnantes que le grand frère PC.

Football Manager Handheld est fait pour passer un peu de bon temps quand on a une heure ou deux ou alors idéal pour le novice pas encore accro à cette gestion footballistique culte, mais ce "portage"n'est certainement pas là pour remplacer la version PC. En ce sens, la version PSP est une réelle réussite, car elle réussit à donner une autre approche du soft plus détendu et plus souple que son homologue tout en conservant l'esprit et le réalisme de la série originale. Maintenant reste à voir comment elle va évoluer avec le temps.