Chrome Hounds, un nouveau jeu de Mech

Vous avez dit Mech ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler des « mech », ces grands robots contrôlés par un humain et qui possèdent des armes les plus folles les unes que les autres ? Si vous répondez non, c’est que vous n’êtes pas sorti de chez vous depuis plusieurs années. Effectivement, ce genre de jeux s’est popularisé avec des titres comme Mechassault ou Mechwarrior ; le plus célèbre d’entre eux étant certainement « steel battalion » sur Xbox, avec sa manette hyper imposante (que je possède toujours d’ailleurs…), et vendu à l’époque 200 euros !!!!

Ce genre de jeux est donc bien connu dans nos contrées et des communautés de fans se sont créées un peu partout sur le Net. Et oui, il y a de réels fans de Mech, et l’arrivée de Chrome Hounds ne pourra que les ravir.

Bref, dans ce genre de soft, vous faites la guerre à d’autres robots (« hound » en ce qui nous concerne), et le but est, bien entendu, de rester en vie et de descendre le maximum d’ennemis.
Ceci dit, l’arrivée d’un énième soft de Mech se doit d’être à la hauteur de notre très chère console 360. La question est : le sera-t-il ?


Par où commencer ?

Deux modes principaux s’offrent à vous : le mode « libre », qui n’a que peu d’intérêt car sans scénario, et le mode « histoire », de loin le plus intéressant.

Dans ce mode, vous apprenez que la 3ième guerre mondiale a été déclarée et qu’outre les différents conflits entre diverses nations, de nouveaux engins de guerre ont été fabriqués : les hounds. Ce sont de grands robots, faits soit pour l’attaque, soit pour la défense. Ils possèdent chacun des types d’armes bien spécifiques pour vous permettre de mener à bien vos missions.

Dans ce mode « histoire », vous devrez effectuer six campagnes comprenant elles-mêmes six missions. On ne peut pas dire que la durée de vie soit importante, mais le Live est là pour rehausser le tout et apporter un souffle d’air frais à ceux qui auraient terminé les missions solo. Il permet de combattre à six joueurs contre six, avec différents objectifs, comme par exemple la fameuse capture de drapeaux.

Que doit-on faire dans ce jeu ?

Comme vous vous en doutez, au fur et à mesure du déroulement du scénario (bien fichu d’ailleurs….), vos objectifs changeront. Mais en général, il faudra surveiller, garder et conquérir les antennes de radio transmission, les « Combas ». Ce sont elles qui permettent à vos Hounds de rester en liaison radio. Effectivement, vous aurez la possibilité de donner des ordres à vos coéquipiers, comme par exemple « défendre le secteur A1 » à condition que ceux-ci soient sous la couverture d’une « Combas ». Ces antennes sont donc très importantes, car sans elles, vous êtes livré à vous-même, et personne ne peut vous aider sur le champ de bataille. Elles revêtent un aspect crucial du jeu et il faudra batailler ferme pour les garder ou les acquérir. La portée de ces antennes est visible sur la carte tactique (Y) avec un rayon d’action délimité en couleur orange.

Est-ce facile à jouer ?

Tout d’abord, si vous n’avez jamais joué à un soft de Mech, la maniabilité de votre hound vous demandera environ une demi-heure. En fait, le stick analogique gauche contrôle les pieds, et le stick analogique droit contrôle le torse. Vous pouvez donc, par exemple, marcher vers le Nord en ayant vos armes pointées vers l’Ouest (ou l’Est…). Par contre, pour ceux qui ne ratent jamais un jeu de Mech, ce sera réellement enfantin et la prise en main se fera en quelques secondes.

Vient après le système des armes. Vous en aurez au maximum quatre à votre disposition. Elles sont sélectionnables par la touche RB, qui les fait défiler une par une, dans l’ordre. Ce sera à vous de bien choisir le type d’arme en fonction de la cible à détruire. Cela va de la grosse mitrailleuse au lancé d’une dizaine de roquettes simultanément.

En résumé, les sticks analogiques permettent de diriger votre hound, la touche RB permet de sélectionner les armes, et la gâchette droite permet de tirer. Rien de bien difficile en soit.

Après chaque mission, ou soit dit en passant vous êtes noté (rang S, A, etc.), vous aurez peut être la chance de récupérer différentes pièces de hounds qui vous permettront de créer de toute pièce le votre. C’est d’ailleurs un aspect assez important du jeu : créer votre hound en fonction de la prochaine mission à accomplir. Tout un tas de paramètres rentrent en ligne de compte et il serait fastidieux ici d’en faire la liste. En tout état de cause, presque tout ce qui influe sur votre hound a été répertorié (masse – poids – vitesse – accélération, etc.). La liste est importante.


Oui mais…

Chrome Hounds n’est pas exempt de défauts. Tout d’abord, la carte tactique, affichable avec la touche « Y », prend une place énorme sur l’écran (pratiquement toute la partie droite de l’écran). Il faudra donc constamment l’ouvrir et la fermer pour savoir où vous en êtes sur le champ de bataille.

Viennent ensuite les graphismes qui ne sont pas dignes d’une console Next-Gen. Et oui, on se croirait plus devant la Xbox première du nom que devant la 360. Seuls quelques effets d’explosions sont bien rendus. Le reste est dans l’ensemble assez moyen. Il faut toutefois préciser que les fans de Mech ne s’arrêtent pas aux graphismes. Ce qui compte pour eux est l’immersion dans le jeu et la possibilité de créer son hound. Donc à vous de voir si cela est un facteur réellement gênant.

En dernier lieu, la difficulté est assez mal dosée. Effectivement, il arrive que l'on tombe sur des niveaux très difficiles et que le suivant soit beaucoup plus facile ; assez déroutant…

Le verdict ?

Nouveau jeu de Mech, Chrome Hounds ne s’imposera sûrement pas comme le leader, mais il possède de nombreux atouts qui le rendent attractif et convaincant. Certes, les petits défauts qui viennent gâcher le gameplay sont ennuyeux, mais on s’en passe vite si l’on est fan du genre. En résumé, Chrome Hounds est un jeu de Mech qui reste dans la moyenne, mais qui accroche quand même. A posséder pour les fans, à essayer pour les autres.