Un Shoot OVNI tripant

On ne va pas se refaire un historique de Q Entertainment avec à sa tête créative Tetsuyo Mizuguchi. Ces derniers sont au premier plan depuis la sortie de Lumines et de Meteos quasiment simultanement. La qualité visuelle et sonore de la PSP inspire bougrement le japonais et franchement la portable de Sony en a besoin. Le puzzle est un type de jeu à la cible très réduite, couplé au shoot'm up, ça donne un produit hybride subtile, prenant, captivant, expérimental... Bref, surprenant.

Comprendre le principe...

Every Extend Extra est un titre très simple, mais réellement très simple puisqu'il n'y a qu'une seule action, tous les boutons servent à faire exploser votre "objet".
Le but est simple dans ce shoot abstrait : vous dirigez une sorte de vaisseau très formel vue de haut, et il doit se faire exploser auprès de formes abstraites simples qui lévitent dans les airs.
Mais il ne dispose que d'un nombre de charges limité, le meilleur moyen d'en récolter ou de ne pas en perdre et de provoquer des réactions en chaînes en faisant exploser des groupes entiers de ces formes ennemies. Une dernière chose, vous disposez d'un temps limité pour avancer dans le niveau, pour gagner du temps, vous pouvez récupérer des "quickens" des formes qui boosteront votre vitesse d'un temps illimitée, enfin en détruisant certains ennemis disposant d'attaques, vous pourrez glaner 10 secondes de temps limite.
Enfin, touchez les ennemis, vous perdez une charge, cinq secondes et votre "quicken" (boost). Si le temps s'écoule, vous perdez ; si vous n'avez plus de charges et que vous vous refaites toucher, vous perdez.

Voilà, ce rapide tuto est nécessaire pour comprendre de quoi on parle. Comme vous le voyez, c'est une jouabilité extrêmement simpliste, très efficace. Le vaisseau se dirige parfaitement avec le joystick ou la croix, on note que le joystick n'a aucun problème de rigidité comme c'est le cas avec des jeux 3D plus complexes, enfin sur les 6 boutons d'actions de la portable, il y en a bien un qui convient le mieux à vos mains...

Simple mais riche

Une jouabilité simple et efficace pour un gameplay qui ne l'est pas tout autant. Enfin, théoriquement ça parait simple, mais lancé dans le jeu ces petites règles bourrées de subtilités enrichissent considérablement le jeu. Il faut en effet anticiper les différents mouvements des formes, créer des réactions, gérer son temps, etc.
Le jeu demande beaucoup de réflexes et d'attention car le nombre de formes peuvent envahir l'écran comme un rien et accélérer le rythme de jeu devenant très rapide. Le soft nécessite donc de l'apprentissage non pas techniquement mais bel et bien dans la pratique pour pouvoir assurer dans les niveaux.

Il faut savoir que comme tous les shoot'm up il faut réussir à enchainer tous les niveaux en un nombre de crédits limité, ici c'est cinq. Ils vous seront très utiles, car les boss demanderont beaucoup de subtilités, réflexes et un peu de chance.
En effet, tous les boss vous demanderont de les toucher en faisant un combo minimum et ce par deux fois, ensuite le joueur a la liberté de l'enchaîner comme il veut, soit en un coup avec un combo fracassant, soit en enchaînant comme il peut. Bref, demande d'un combo minimum qui finira par le toucher, cela implique qu'il faut éviter de toucher les projectiles du boss qui font tout l'écran, qu'il faut réussir à bien se placer pour faire le combo avant de toucher le boss, sinon ça ne fonctionne pas.
Très difficile donc, le jeu est en effet difficile à maîtriser, la pratique permettra d'enchaîner tous les niveaux d'un coup.
Qu'on se rassure, refaire les niveaux ne dérangent pas et ce grâce à un bel équilibre et dosage de temps et difficulté, cette dernière arrive au boss de fin, il faut assurer en un temps record et en un minimum de coups : tout un art récompensé par la 1ère place du classement.

Trip graphique musical enivrant

L'autre atout majeur du jeu est son style graphique inimitable. C'est tout un ensemble de formes colorées abstraites qui lévitent, va et viennent, accélèrent, découpent l'écran par leur mouvement.
La vue en hauteur nous fait léviter et cette sensation de "planer" de ne rien contrôler de ces formes est omniprésente. Le fait de plonger en hauteur dans ces formes nous fait immerger dans des compositions animées abstraites toutes étranges.
Les niveaux sont tous très différents mais gardent évidemment le même principe. On peut avoir un monde très électronique et le suivant sera un monde pastel où les formes ennemis sont des abeilles... Mais l'effet sera le même.

Évidemment, la musique est au coeur du jeu. A l'instar de Lumines, nous avons une musique de fond electro et celle ci est complétée par les bruitages de nos combos, de nos mouvements, des sons "quickens" qui se mêlent à la musique d'un naturel surprenant.
Là encore, nos actions interviennent non seulement sur l'écran graphique sans cesse en mouvements de par les formes ennemies et les explosions en réactions en chaînes, mais le joueur intervient aussi sur la chanson, il compose même la musique en "shootant" comme un dingue.

Immersif sans être réaliste

Et le fait de participer activement à cette ambiance très electro étrange nous plonge irrémédiablement dans le jeu. C'est pourquoi le jeu nous fait planer en toute légalité, si l'on puit dire. La vue en hauteur, le mouvement de plongeon omniprésent, les formes abstraites de couleurs vives, les mouvements irréguliers des formes, la musique électronique douce, longue auquel on ne pas s'empêcher de "retoucher" nous donne un jeu abstrait, une expérience réelle.
Certes, nous pouvons dire qu'un Puzzle Game est abstrait mais l'abstraction est une notion où chacun peut la voir d'une façon qui lui est propre. Le fait d'intervenir visuellement et musicalement en fonction de son jeu donne cette impression... C'est un beau travail d'immersion sans avoir une quelconque "réalité" comme le suppose beaucoup de jeux actuels, une excellente expérience vidéoludique en plus d'un bon shoot, excellent.

Il était évident que ce titre allait surprendre mais il est vraiment maîtrisé et l'experience est excellente. Mizuguchi va très loin dans sa problématique unique consistant à plonger le joueur dans un univers abstrait dans lequel il module ce qu'il souhaite...
En plus de ça, le jeu étant un shoot, il encore plus dynamique que le puzzle Lumines dans un autre genre. Bref, une réussite, le jeu le plus créatif de la PSP, tout simplement.