Le probleme de la Wii

Voila, je vous propose une petite réflexion sur la WII, elle vaut ce qu'elle vaut mais bon.
Celle-ci va être divise en plusieurs points...

Commençons, par un petit préambule nécessaire sur ce site.je possède les trois next-gen, donc mon point de vue ne sera pas la vérité absolue. Mais, sera je l'espère objectif au maximum et surtout je pense argumenté. Du moins ce seront mes arguments, qui seront peut être pas partages par tous.je prie donc ceux qui lisent de respecter cela, tout comme je respecte qu'on ne soit pas d'accord.


Premier point: les graphismes

Alors on le sait tous, Nintendo a opté pour une machine ne se basant pas sur ses graphismes, bien que celui, je pense a quand même du faire en sorte que l'on se retrouve pas avec une Supernes. Mais quand je vois les jeux sortis jusqu'à présent, il y a de quoi se poser des questions. Quand ce n’est pas un jeu GC comme Zelda TP (le meilleur de la série au passage devant Link to the past pour MOI) qui a pris, 4 à 5 ans de développement. On se retrouve avec des jeux, ne dépassant pas les jeux GC de la toute première heure. Ce qui est quand même frustrant. Quand on sait que la WII est "trois fois supérieur" en théorie, car dans la pratique, aucun jeux pour le moment ne montrent des graphismes supérieurs sur tous les points, éclairages, textures, etc. même sur les premiers jeux hors Wiisport et Wiiplay fait dans un autre but, ne nous montre que l'on va passer une générations de plus. Bref, les seules lueurs d'espoir pour le moment, sont les screens de Dragon Quest, qui montrent des choses intéressantes graphiquement.


Deuxième point: le gameplay

Le point qui pour moi me faisais peur au départ, et j’ai été agréablement surpris. Mais tout n’est pas rose non plus. Et je ne peux m’empêcher de faire l’analogie avec la DS, mais au contraire de la DS qui elle, est prévue pour recevoir les deux jouabilités (stylet et classique), la WII axe sa différence sur la wiimote et l’impossibilité pour les jeux WII de s’en passer, et je trouve ce choix regrettable. Alors oui Nintendo veut révolutionner le gameplay, très bien, mais Nintendo devrait prendre en compte que certains doivent bénéficier de plus de temps pour accepter une nouvelle façon de jouer. Car on ne peut ne pas aimer la jouabilité, et dans ce cas la le message que nous adresse implicitement Nintendo est : "aimez ou jouez ailleurs". Et pour le moment on voit aussi que les éditeurs tâtonnent que peut être ce gameplay qu’on nous annoncait révolutionnaire n’est en rien révolutionnaire mais "évolutionnaire" et qu’il souffre de sa jeunesse. Car force est de constater que sur Zelda TP par exemple on voit bien que les mouvements sont pré-programmés, et que de plus par moment il y a des temps de latences entre le geste et la réaction l’écran (l’exemple le plus frappant(oh trop fort ce jeu de mot) est le tourbillon avec l’épée).


Troisième point : la politique Nintendo

Là, on va aborder la partie, où pour moi Nintendo me parait plus que jamais, à l’opposé de ce que les fans-boys et autre fanatiques de la marque nous rabâchent. A savoir "Nintendo le sauveur du jeu vidéo". En effet sous couvert, de vouloir re-dynamiser le marche du jeu vidéo, Nintendo, en fait, a pris un cap et une philosophie qui est la rentabilité avant tout même quitte à sortir des produits (softs) à la ramasse. Et quand je dis ça je fais allusion au premier point, avec des jeux ne montrant rien des capacités de la machine, car on veut développer vite à petit budget sans ambitions. Exception faite de Zelda TP (encore lui). D’ailleurs Nintendo a dû très bien voir que sa base de core gamer ne suivrait pas si un titre de gros calibre comme Zelda n’était pas présent, d’où la simple conversion d’un jeu GC à la wiimote. Ce qui est d’ailleurs mon avis, si Zelda n’était pas à la sortie de la WII, il y a très peu de chances que je me prenne une WII. Pour revenir sur un détail qui est : "les jeux sans ambitions" on voit très bien le phénomène avec la DS, en effet Square décide de porter plusieurs jeux sur DS, pourquoi ??? Simplement parce qu’un jeu DS ne coute rien a produire même en faisant une refonte comme FF3 ca reste moins couteux que sur PSP et ça devient vite rentable. Le même phénomène est en train d’apparaitre sur WII. Les pseudos joueurs qui sont plutôt des adorateurs de Nintendo disent WII (je sais, c'est facile) à des daubes ou des jeux sous programme, par manque d’investissement et d’ambitions vu que l’on sait sur WII, que développer ne coûte rien et que le parc de machines installées est conséquent.
Hors sur 360 et PS3 les éditeurs/développeurs n’ont pas cette liberté vu les coûts de développement élevés et le faible parc à la sortie de la 360 ainsi que de la PS3 actuellement, ils n’ont pas le droit au laxisme instauré par Nintendo.


Quatrième point: les jeux


Nous abordons la partie la plus importante, en effet, une machine peut être aussi puissante qu’on le veuille, les jeux sont ce qui détermine la qualité de celle-ci mais restent intimement lier aux trois premiers points cités. Et pour le moment c’est là que le bât blesse Zelda : rien a redire, il n’en va pas de même des autres jeux et cela découle du point précédent. Des jeux qui ne donnent pas envie ou sont foirés, un catalogue futur pas bien alléchant et ce quoiqu’en dise les fans-boys.
Les seuls jeux que l’on peut attendre sans trop se tromper seront Dragon Quest, Metroid Prime 3, Heroes(les papas de Killer7), Super Smash Bros Brawl (là, moi ce n’est pas ma tasse de thé mais je respecte ceux qui aime même si je le traite de bouse, ça ne concerne que mon avis), Mario Galaxy (ouais... un Sunshine en puissance c'est-à-dire, on s’en passera),sinon pour le reste des jeux inconnus dont on ne sait encore vraiment rien comme Disaster. Donc on le voit, Nintendo, de par son choix, a fait que soit on se tape des conversions de jeux PS2 à la limite du foutage de gueule, soit le fait que les éditeurs vont nous pondre des jeux qui ne s’adressent plus à la partie core gamer. Et malheureusement, je pense que ça va s’accentuer.


Cinquième point: conclusion


En conclusion, la WII peut être une bonne machine. Mais vu l’orientation choisie après le succès de la DS, et de Nintendo de se couper des gamers de la première heure, je doute de cela. Surtout que pas mal de gamers commencent à râler un peu partout sur le point précédent. Des jeux absents, un line-up futur dans le flou. Alors certains vont me dire "oui la 360 ce n’était pas mieux" ; "il faut laisser le temps à la console". De une, je dis faux, la 360 a eu des jeux de qualité dès le départ Kameo, Perfect Dark, Ghost Recon (très jouissif en ligne) et bien d'autres, et de deux, combien de temps les gamers vont devoir se plier à Nintendo et courber l’échine à passer plusieurs mois à attendre que Monsieur Nintendo décide de sortir des jeux digne de ce nom.
Pour raccourcir, la WII est une console paradoxale : elle pourrait être une console avec des jeux de fou furieux mais la philosophie qu’a pris Nintendo depuis la DS fait que pour le pur gamer, elle laisse un gout amer.

Voila j’ai fini, enfin pas tout a fait.
Il faudrait que certains, se mettent en tête que leur fanatisme, ça va bien deux minutes. Mais que leurs gouts en matière de jeux, ne représentent pas les gouts de 120 millions de joueurs à travers la planète (j’ai pris le chiffre de ventes de consoles PS2 puisque c'est le plus gros chiffre toutes consoles confondues).
Et surtout il faudrait aussi qu’ils arrêtent de croire qu’ils sont de vrais gamers.
Je vais éclaircir ce dernier point, pour moi la différence entre vrais gamers et les fans-boys quelque soit la console vient de trois choses :

1- Le "vrai gamer" est celui : qui va regarder quelle console lui offre potentiellement les jeux les plus attractifs pour lui ? S'il en a les moyens il jouera sur les trois et ne fera pas chier son monde.
2- Le "vrai gamer" se fout de la marque du fabricant de la console puisque seuls les jeux l’intéresse.
3- Le "vrai gamer" ne souhaite la mort d'aucun constructeurs car il sait que la compétition entre fabricants de console est bénéfique pour lui.


Voila, merci d’avoir lu ce pavé, j’essaierai d’en écrire un sur la PS3 et la 360. D’ailleurs je fais appel à ceux qui veulent me filer un coup de main même pour cet article afin de le compléter et de travailler sur un des prochains.