Grand Theft Auto IV est-il à la hauteur?

Finis les excès de gangsta et la caricature des années 80 ! GTA IV se veut plus réaliste, plus sombre et immersif.

Les 6 nouveautés qui font la différence !

Silloner Liberty City quelques heures est suffisant pour sentir les nouveaux détails qui vont participer à l' immersion totale du joueur, dans un jeu passé à la vitesse supérieur.

1- Le téléphone portable

Besoin d'une arme lourde, envie d'emmener une fille jouer au bowling ou de faire une virée avec un pote dans un strip-bar? Le temps de chercher le nom dans la liste de contacts ( qui s'allongera au gré des rencontres), un coup de fil et l'affaire est entendue.
Le héros va enfin prendre du bon temps, et tisser des liens d'amitié qui lui seront utiles lorsqu'il se retrouvera en mauvaise posture.

2- Les systèmes de sécurité des véhicules

Le vol de voitures est l'activité favorite dans GTA. Niko, comme ses prédécesseurs, ne se gênera pas pour en abuser, mais rencontrera souvent de petits problèmes. Certainement lassés de se faire voler ou de se faire dégager de leur véhicules, les habitants de Liberty City vont se défendre, ou la police intervenir. On se dit qu'il vaut mieux prendre un taxi et payer un supplément afin de voir le chauffeur foncer à toute vitesse, est une solution bien plus paisible pour arriver à ses rendez-vous.

3- Le réalisme des combats à mains nues

Carl Johnson, le héros de San Andreas, était un piètre boxeur face à Niko, qui lui, possède tout le registre du bon puncheur. Coup de poing, coup de pied ou de genou bien placé, garde et contre, les combats ne sont certes, pas aussi violent qu'un Def Jam, mais l'intensité des rixes de rues (bagarre dans la rue) sont là.

4- La zone de recherche de la police

Aussi collante qu'un chewing-gum, aussi déchaînée qu'une femme trompée (désolé pour les métaphores se sont les seuls que j'ai trouvé), la police va mener la vie dure à notre ami Niko. De la simple étoile de recherche, pour ne pas avoir payer le péage et être passé tout debout, jusqu'aux six étoiles, pour le massacre de flics, Niko sera souvent pourchassé à cause de ses méfaits.

5-Internet

Quoi de mieux qu'Internet pour trouver des informations sur une personne ?
Niko a la possibilité de se rendre dans un Web-Café pour se documenter sur la cible d'un contrat, et obtenir des précisions sur l'endroit où il se cache. Le tout saupoudré de l'humour de GTA !

6-Des modes multi-joueurs

13 joueurs, 15 modes, GTA IV n'a pas lésiné sur les moyens pour les séances à plusieurs. Du classique, du bourrin, de l'original, voici la liste de quelques-uns d'entre eux :
Mode Mafia Work et Team Mafia Work : accomplir des missions en solo ou en équipe avant que la partie adverse ne le fasse.
Deathmatch et Team Deathmatch : c'est le mode le plus répandue. Chaque joueur doit survivre seul ou en équipe, dans un environnement choisi par l'hôte de la partie.