Lancement d'une Bande Dessinée...

Dans le souci de vouloir vous offrir un "plus" par rapports aux news, aux critiques, à notre syntaxe, à notre offre de vous donner la possibilité de rédiger tests, news, previews, dossiers et astuces du site, nous vous proposons quelque chose de particulier.

On vous propose de découvrir une Bande Dessiné qui s'inspire, ou plutôt se ré-approprie l'univers de Street Fighter. Explications.


Le Concept

Comme vous le savez, Street Fighter a un univers assez excentrique et irréaliste. Mais distille néanmoins quelques bases susceptibles d'être détournés pour en narrer différentes choses.

Le concept de ce projet de Bande Dessiné (ne tentez pas d'y appliquer le terme de comics ou manga, s'il vous plait) pourrait se définir comme ceci :

"Narrer une histoire de Street Fighter en réunissant son univers atypique dans le monde réel."


En effet, un peu à la manière du credo Marvel qui sur la forme met en scène des superhéros costumés de couleurs bariolés, mais dans le fond mentionne des problèmes liés au monde réel contemporain (adolescence et soucis de famille pour Spidey, discrimination pour X-Men, la thématique du choc des générations pour Cap America, etc).
L'idée est de reprendre le même credo : se ré-approprier l'univers de Street Fighter dans ce monde contemporain bourré de maux.
Ainsi, nous gardons ce côté très coloré des personnages, avec le nom des techniques, des mouvements et quelques liens importants de la storyline officiel du jeu vidéo. Mais nous y racontons une réelle histoire, avec intrigue principale et secondaires tentant de mettre en avant certains faits de sociétés par exemple.
Quoi de plus idéal que d'utiliser ce pays émergeant qu'est la Chine dont est issue l'héroïne Chun-Li pour débuter notre intrigue et développer nos thématiques ?

Voilà le constat de base pour ce projet.

Mise en forme

Plus qu'un projet, le premier chapitre a été écrit et dessiné. Nous travaillerons par chapitre (ou épisodes, comme vos voulez). Le premier chapitre fait 38 pages de lecture. Un épisode de comic book fait environ 20 pages par mois, tandis qu'un manga sort une vingtaine de pages par semaine. Nous sommes donc dans une certaine moyenne.

Concrètement, la Bande Dessiné est conçu directement à l'encre sur un format de 65x50cm, elle est ensuite numérisée par photographie. Quant aux illustrations, on ne se castre pas avec une seule technique, ça pourra des aquarelles, des colorisations numériques, peut être des peintures numériques et peut être des gouaches, si je suis bien chaud.

Vous pouvez l'obtenir de deux façons : un .zip avec les fichiers jpg de 1200px de large et un .pdf à un format un peu plus étroit que le A4.
Pour votre lecture, sachez qu'il faut considérez ces planches, comme des doubles pages (comme un bouquin). Si vous avez une gouttière (marge) épaisse au milieu, c'est qu'il y a deux pages distinctes.

Je voudrais aussi préciser que c'est à force de pratique régulière que je pourrais affiner certaines représentations. Plus on dessine un sujet, plus on le connait et moins on fait d'erreurs.
Précision : la BD est intégralement à l'encre, donc noir et blanc. La présence d'illustrations couleurs peut vous donner les indications colorimétriques et ainsi faire marcher votre imagination lors des séquences.

Anecdotes de conception

Il est important de connaitre quelques anecdotes ou références de conceptions. Certains seront nécessaire pour mieux comprendre certains faits scénaristique ou graphiques. D'autres seront tout simplement des clin d'œil.

- L'enfance de Fei-Long : il y a neuf chances sur dix que vous soyez décontenancez par un élément scénaristique sur le passé de Fei Long.
Comme chacun sait, c'est une copie hommagé de Bruce Lee. Afin de pousser le parallèle au maximum, même certains éléments de son passé y sont mentionnés.
Bruce Lee a été prénommé temporairement "Sai Fung", un prénom féminin voulant dire "petit phénix". Pourquoi un tel prénom ? Pour la même raison que le personnage dans la BD.
Enfin, il a aussi fait ce métier pour se payer ses études aux USA.

- Le personnage de Hsin : oui, je prend la liberté de créer de nouveaux "Street Fighters". Je n'en abuserais pas, promis, mais c'était pour les besoins du scénario.
Un petit mot sur la principale référence pour créer Hsin Liu. Sa principale source est Taopaïpaï de Dragon Ball. C'est un "tueur à son compte", il a une tresse, il a des racines de cheveux en V, il a des fringues similaires mais surtout il se bat sans ses bras. Dans la BD de Toriyama, Taopaïpaï se propose de faire une démonstration de ses qualités en utilisant que la langue. Néanmoins, leur caractère est totalement différent.
Aviez-vous pensé à lui ? Dites moi non, vous me ferez plaisir.
DB est mon manga culte, soit dit au passage, c'est aussi mon plaisir de m'y référencer au moins une fois.

- Chun-Li relooking : je ne voulais pas réutiliser son costume de Street Alpha et son costume traditionnelle n'est pas (encore) justifié par rapport au scénario.
Par ailleurs, se passant dans notre monde contemporain, elle se doit aussi d'en ressembler, tout en gardant certains éléments distincts (les couleurs, les chignons principalement).
On m'a dit qu'elle pouvait faire "vulgos" (car oui, ça a été lu par une poignée de privilégiés avant que je me saute à l'eau en le diffusant ici). Elle a 17ans au XXIème siècle. Voilà ma défense. Un perso, ça évolue, ne vous inquiétez pas.

- Les clins d'œil ici et là : quelques choix graphiques ont été pris pour faire office de petits parallèles discrets. Il y a beaucoup de briques hein ? (couverture et premier combat) Dans les 90's, Capcom a rien trouvé de mieux que de mettre un mur de briques avec le tag "Street Fighter II" comme fond pour illustrer ses jaquettes. (voir image 1 sur la droite).

Vous pouvez remarquez quelques postures de Chun-Li, main sous le menton, comme son avatar du jeu Snes (voir image 2).

La séquence "relaxation" de Chun-Li fait écho à la célèbre séquence "douche" de l'animé Street Fighter II de 1995.

- Décors : précision importante. Afin de crédibiliser cette volonté de faire jouer les héros dans un monde réel, les décors en plan large que vous voyez sont issues de recherches photographiques. Ainsi, vous avez deux illustrations de Shanghai et une illustration de Hong-Kong. Tout comme il était important de se renseigner sur la forme des voitures et des uniformes de police chinoise. Ainsi que des dispositions officielles de la Chine envers la religion par exemple (autorisation de pratiquer le bouddhisme tibétain à l'intérieur de la Chine, mais devant dénoncer leur chef spirituel...).

Vous voulez la suite ?

Ce qui va être écrit est très important. Scénariser et dessiner une BD, ce n'est pas comme écrire un article... Ca demande du temps, du travail et de l'investissement personnel. C'est un plaisir de concevoir et partager ceci. Néanmoins, ce ne sera pas un mur de silence qui va me motiver pour continuer. On peut connaitre le nombre de personnes consultant nos pages, on s'en fiche.

Si vous aimez le projet, si vous aimez ce que vous avez lu et surtout si vous voulez la suite, un mot d'encouragement ou, si vous êtes chaud, une critique des points positifs et négatifs de la lecture, seront indispensables pour continuer.

Dessiner une BD ne sert à rien s'il n'y a pas de lecteurs. On ne peut pas se motiver si les gens font acte de silence. D'autant que ce projet n'a aucun but lucratif, ce projet est là pour vous offrir de redécouvrir une série que vous aimez, ou même mieux (mais j'en attend pas tant) ça peut être apprécier par des gens peu enclin vers le jeu original.
C'est un cadeau pour vous. Pas pour nous (enfin, si je me fais plaisir à le faire aussi, évidemment).
Donc, un petit mot nous ferait du bien pour continuer l'aventure. Sinon, on ne pourra pas continuer à mettre à profit notre énergie dans des projets aussi ambitieux.

La suite, ça peut aussi être vous qui lui donner une direction. En disant ce qui va ou ce qui ne va pas (techniquement, scénaristiquement), ou qui vous aimeriez voir, ça peut influencer la suite du travail.

Télécharger la Bande Dessinée Chun-Li's Fate

- Télécharger la BD en format .zip (17Mo)
- Télécharger la BD en format .pdf (12Mo)

Il existe aussi une version anglaise.
- Télécharger la BD en anglais au format .zip (17Mo)

Voilà. C'est un contenu assez inhabituel pour un site de jeux vidéo mais... Hé ! A quoi ça sert d'être amateur si on ne fait pas ce qu'on veut ?
Mais on espère réellement que ce travail vous donne envie et on espère quelques mots en retour pour nous booster à continuer.
N'hésitez pas !