Une évasion à double sens

Nouvel épisode pour notre projet Street Fighter II : Chun-Li's Fate ! Narrant une histoire originale où se mêlent le kistch de Street Fighter aux évènements de la vie réelle (comme se faire buter par un tueur à gages... Ce qui est arrivé au moins une fois à tout le monde, n'est-ce pas ?), nous suivons donc les aventures de Chun-Li, jeune recrue de la police de Shanghai qui a connu sa première mission lors de l'épisode 1. Pas de chance pour elle, après une dure journée travail, elle a dû échapper de justesse à la mort...
Et dans l'épisode 2, on apprend ce qu'il arrive après son échappatoire.


Challenge : tout en rythme

Avant toute chose, sachez que si vous n'avez pas lu le premier épisode ou si vous voulez vous rafraichir la mémoire, vous pouvez revoir tout ça ici.

Fait ? Bien.

Après avoir jouer avec un rythme assez élevé dans le premier épisode, histoire de bien rentrer dans le sujet, il fallu descendre d'un cran, histoire de nous montrer un peu quelques relations entre personnages mais surtout faire avancer l'enquête. Beaucoup plus de dialogues donc ont été écrit pour faire avancer le schmilblick... Mais on apprendra un peu plus de détails sur certains persos glissés dans les bulles.

Ceci implique surtout un tempo un plus lent et plus de visages à dessiner globalement. Ca tombe bien, c'est la principale critique qui a été retenue lors de l'épisode précédent. Des visages un peu plus souples avec des expressions plus variées ? J'espère que ça a monté d'un cran.
Mais pour dessiner des dialogues, de simples champs contre-champs ne suffisent pas, sauf si vous voulez dessiner un somnifère. Ainsi, il a fallu essayer différents plans différents pour dynamiser toutes les discussions des personnages : vue en hauteur, vue moyenne, déplacements des personnages, etc. Un autre challenge donc : dynamiser des dialogues relativement longs (du moins, bien plus que l'épisode 1) afin que tout coule sans accrocs lors de la lecture.

Je pourrais aussi vous parler d'une séquence pas vraiment évidente à mettre en place à cause de l'énorme dynamique qu'il est censé faire passé... Mais si on en parle là, ça spoile. Vous verrez par vous-même.
Notez aussi qu'un titre sera donné à chaque chapitre dorénavant. Cet épisode 2 s'appelle tout simplement "Evasion", pour une raison évidente quand vous lirez l'aventure.

Anecdotes de conception

Si pour le premier épisode, il y avait pas mal de petites références à Street Fighter en jeux ou en anim', il y a en nettement moins dans cet épisode. Ce qui est normal, nous ne faisons pas un pastiche...
Mais qui dit anecdote ne veut pas forcément dire clin d'œil et il y a quelques évènements à décrypter.

Peut être vaudrait mieux lire la BD avant de lire ces anecdotes.


- La porte, actors studio : Comment faire ressentir qu'une menace approche ? Dans le premier épisode nous avions un plan de silence qui se focalisait sur la porte d'entrée de l'appart' de Chun-Li. Un plan plutôt classique en fait qui est passé comme si de rien n'était car pas franchement étendu. Mais quand on répète cette séquence dans l'épisode 2, est-ce un manque de renouvellement ? Déjà ?! Vous déconnez là ! Non et si on assimilait la porte à un personnage ?
Bien avant que notre personnage-clé se ramène comme un cheveu sur la soupe, on peut déjà comprendre qu'il va arriver.
En effet, le plan silencieux de la porte en plein milieu du cadrage est en fait un rappel du premier épisode. Deux fois le même plan, sauf que le deuxième rappelle le premier qui enchainait avec l'arrivée de ce fameux personnage (voir image à droite).

Un petit concept permettant d'appuyer sur le non-dit et d'essayer de créer une attente comme l'atteste ces quatre (!) plans de cette même portes en une seule planche.

Toujours pas convaincu que ces plans ne font qu'amener notre personnage-clé ? Regardez à quelle page il apparait sur cet épisode 2 : page 26 avec un plan moyen de face mettant en avant sa stature imposante. Quelle était sa toute première apparition lors de l'épisode 1 ? Ooooh... à la page 26 aussi avec le même plan (mais pas tout à fait au même positionnement, on allait pas faire un copié-collé non plus) ! (voir aussi sur l'image à droite)

Bref, une anecdote de conception qui explique un peu le principe de narration.

- Problème de traduction : anecdote moins poussée mais important quand même. Chun-Li effectue une recherche sur ordinateur sur le nom de "Shadowlaw". Mais elle ne sait pas comment l'épeler. Et dans un premier temps, elle l'épelle Shadaloo... Comme sur Street Fighter IV. Sauf que c'est une erreur de traduction. ShadowLaw est un nom bel et bien anglais mais qui s'écrit sans gros problèmes en japonais (puisque basé sur les syllabes), sauf que les traducteurs américains ont retraduit le nom depuis le japonais qui était lui même un nom anglais japonisé... Traduit kana par kana, ça nous a donné Shadaloo... Même si c'est bel et bien ShadowLaw.

- La chemise de Fei Long : De la page 27 à 28, Fei Long perd sa chemise et n'est pas au sol ou autre... C'était juste inutile de montrer un type qui jette sa chemise au loin (déjà monté dans l'épisode 1)... ... ... Mais non ce n'est pas un oubli ! Voyons !

- Fei Long, plein la tronche : Fei Long reçoit deux attaques qui ne lui sont pas réellement inconnues. Enfin, si on considère que Fei Long est un hommage à Bruce Lee, comme révélé dans l'épisode 1 où des détails les concernant sont proches, voir identiques. Vous avez tous reconnu l'écrasement du thorax de Bruce Lee évidemment, à la fin de l'épisode.
En revanche pour la dernière planche, c'est peut être moins évident, mais Bruce Lee a été battu lors d'un combat pour déterminer son droit ou non d'enseigner les arts martiaux à des occidentaux. Selon, le (très bon) film "Dragon" retraçant la vie de Lee, inspiré de la biographie de sa femme, le petit dragon se serait fait battre par un coup bien placé dans dans le dos. Dans le film, il reste paralysé. Je ne sais pas si ce dernier fait est réel, mais ça a marqué (ça veut pas dire que Fei Long sera paralysé, ne vous enflammez pas).

- Les écrans d'ordi : Les écrans d'ordi sont moches à la page 14. Normal, leur logiciel est édité par Microsoft... ... ... Je décoooooooone !

Nan, c'est d'Apple.

Votre avis

Évidement toutes vos critiques sont attendues pour évoluer et évaluer, mais ce serait bien aussi d'avoir vos avis sur certains détails. Je vous demanderait parfois un avis radical comme ça qui est important.

Là, tout de suite, je voudrais savoir quels noms employés pour la série.
Voulez-vous utiliser les noms originaux ou les noms occidentaux ?
Soit :
Vega > M.Bison
M.Bison > Balrog
Balrog > Vega
Nash > Charlie
Gouki > Akuma

???

C'est important d'être clarifié et c'est bien d'avoir votre avis là dessus. On peut aussi diviser les noms... On sait tous qui est Nash et Gouki que je sache, en fait le problème concerne bien évidemment ce meli-melo des boss de Street II. Alors que choisir ?

Télécharger la Bande Dessiné Chun-Li's Fate - Episode 2 : Evasion

- Télécharger Chun-Li's Fate - Episode 2 au format.zip (18Mo)
- Télécharger Chun-Li's Fate - Episode 2 au format.pdf (12Mo)

- Download Chun-Li's Fate - Episode 2 in English in .zip (18Mo)

(à lire pas à plus de 100%, bien entendu)

Voilà voilà. Votre deuxième épisode est là. Je tiens à toutes vos critiques (constructives, siouplé) ce qui peut changer, ce qui doit changer, ce qui merde, et surtout si ça vous plait pour l'instant, si c'est dans la continuité du premier, etc.
Votre avis est ultra important pour la suite de l'aventure, mais aussi pour la motiv' ! Pensez-y.