Laissez vous séduire par l'art traditionel...

Okami...Depuis fin 2004, on entend ce nom, nom qui est arrivé au moment où "Studio Clover" fût nommé, nom même des créateurs de l'excentrique Viewtiful Joe. Ces mêmes créateurs originaux avides de nouvelles expériences graphiques...Ces même créateurs qui donnent vie, en ce moment même à un nouveau genre de jeu, ce jeu est Okami...Ce jeu, dont la date est encore flou, mais qui se rapproche pour le plaisir des joueurs qui veulent des sensations, de la passion, de la créativité et de l'originalité...

Visuel poètique hérité des estampes japonnaises"

Studio Clover avait impressioné par leur création de l'univers cartoon mélangé à un style graffeur, de Viewtiful Joe. Capcom, éditeur du jeu, avait réussi a surprendre par le style graphique psychédélique de Killer 7. Okami nous apporte une nouvelle brise douce et légère dans l'univers vidéoludique, de par son ambiance graphique.
Le style d'Okami se référence à l'art des estampes japonnaises, art pictural traditionnel. Les estampes ont la caréctéristique d'avoir une sensation légère, raffiné grace au travail à l'encre dilué. Les représentations sont assez épurés, allant à l'essentiel, permettant d'avoir une légéreté graphique et poètique sans egal. La plupart des représentations connus montrent des scènes dans l'Océan, ou des scènes montrant le Mont Fuji (allez vous référencer sur l'artiste le plus connu : Hokusai). Cette univers est à la fois entre le rêve et la réalité, car rien de fantastique ou autres, mais de simpes représentations sont affublés d'une ambiance douce et envoutantes.
Cette poésie est source d'inspiration pour ce titre Okami. En effet, la charte graphique de ce titre est un mélange de Cell-Shading, d'effets encrés, aquarellés, esquissés. Un univers manuel artistique, qui va à l'encontre des ces notions informatiques lié aux Jeux video. Cette poésie est le mot-clé de cette aventure, vous serais bercés dans un monde très japonnisant, dans des decors aux bords de mer, dans des fôrets ensoleillés, des pluies de fleurs de cerisier, tout cet univers propre à la culture nippone. Cette ambiance douce et calme est visuellement reussi au point de vous faire immerger dans ce monde. Cette ambiance poétique n'a rien a voir avec Ico, par exemple ; ici, pas d'effets de styles, ou de réalisation cinématographique, l'immersion parait naturelle, venir d'elle-même, nous envouter. Nature est justement le theme principal de cette aventure, puisqu'il va falloir lui redonner ses couleurs, qui sont ternis à cause des demons sur Terre. Cette Nature est evidement propice pour renforcer l'ambiance, qui plus est la Nature est un theme très propre aux croyances shintoïsmes des japonnais.

Qui dit nouveau graphisme, dit nouveau gameplay

Si je ne vous ais pas encore parler du scenario, c'est qu'il influence le gameplay. En effet, vous incarnez la déesse du Soleil Amaterasu, réincarnée sur Terre en Louve blanche. Son but sera de faire repousser les ténébres et redonner les couleurs à la Nature. Seulement, pour que le pouvoir divin se manifeste, il faut croire en lui, avoir une foi inebranlable. Ici, c'est la même chose, plus vous parlerais avec les humains, plus leur foi grandiront, pour ainsi augmenter vos pouvoirs (apparement symbolisé par la vivacité du cercle de feu sur le dos de la déesse). Ces interactions seront aussi propices à effectuer des quêtes secondaires, rallongeant ainsi l'intêret et la durée de vie du soft, ainsi qu' à renforcer votre investissement dans votre rôle divin. Au niveau de la jouabilité, bien que peu de choses aient filtrés, on sait que chaque touche d'action principale (croix, rond, carré et triangle) sera affublé d'une tache particulière, comme courrir, parler, faire une action, etc. Impossible à l'heure qu'il est de savoir si ces actions seront présents du debut à la fin, ou bien, modifiables ou customisables. Ces touches seront d'ailleurs montrés a l'ecran afin de rappeler les actions possibles symbolisé par des signes ressemblants forts à des kanjis (histoire d erenforcer l'ambiance japonnaise). Sur les videos, on voit un pinceau de calligraphe intervenir à l'ecran, donant divers conséquences sur l'ecran de jeu, comme un passage qui se libère, des éléments qui se rajoutent. Mais nous ne savons pas si c'est une action ou une sorte de scènette intermédiaire, ou autres. Bref, nous avons apparement à faire à une jouabilité simple, efficace, novatrice, permettant ainsi à se focaliser sur l'ambiance du soft. N'espérez pas vous faire une promenade de santé, non plus, vous allez devoir vous battre contre les demons et ces phases seront bel et biens des phases d'actions. Cela nous montre (en espérant que cela sera confirmé) des phases de jeux variés et donc, dynamiques.

Allez vous imbibez de cette univers !

Cet article est purement informatif, car il m'est impossible de vous faire ressentir des visuels a travers des mots. Donc, je vous incites à voir les videos qui circulent sur le net, faciles a avoir, puisqu'Okami etait présent aux derniers salons, dont l'E3, où il reçut le prix du jeu le plus original (oui, bon...Ce n'est qu'un titre mais le public l'a repéré, ce qui est bon signe), aussi, allez voir des screens dans la galleries ; toutes ces videos/images parlent d'elle-même. Ainsi d'aller voir le site officiel, certes en japonnais mais sa réalisation retransmet bien l'ambiance souhaité ( http://www.o-kami.jp/ ). Enfin, le jeu sort, normalement à la fin de cette année, au Japon. Curieusement, il sort précisement le 14 Novembre prochain, aux USA ; enfin, les européens pourront s'immerger dans cette poésie videoludique, debut 2006.