"Dragon, réveille toi !!!"

Pour un cinquième jeu de baston sous la license DBZ. Après DBZ budokai 1, 2 et 3, puis le changement du studio qui a vu la naissance de DBZ budokai Tenkaichi (Sparking Neo au Japon), une suite devait sortir face à l'engouement des fans et des amateurs de cheveux brillants. C'est désormais chose faite et DBZ budokai Tenkaichi 2 montre le bout de son nez. Le manga culte fait ainsi son come-back comme pour chaque fin d'année, (c'est désormais une tradition). Sangoku et ses amis (et ennemis aussi) sont de retour. Mais qu'en est-il au niveau des nouveautés de cette suite?

Plus on est de fous plus on rit

Alors que Super Dragon Ball Z reste plus dans la thématique du manga, Dragon Ball Z budokai tenkaichi lui se sert des épisodes animés. On a donc les personnages issus de DB, DBZ et même DBGT (qui n'existe pas en manga) et des OAVs. Ce nouvel épisode de la série verra donc l'arrivée de nouveaux personnages issus de ces OAVs. On avait déjà Gogeta ssj, Bojack, Baddack, Broly, Cooler, Janemba (2ème transformation). Maintenant on aura aussi Thalès, le frangin de Sangoku, Slug le Namek, C-13, Tapion, Hildegarne et Janemba dans sa première version (gros, très gros). On parle aussi de Garlick Jr., Paikuhan, C-14 et C-15.Pour un total de plus de 100 personnages jouables, on peut donc s'attendre aussi aux retours de Oob et Li-Shenron présents dans Budokai 3 ou encore de Chichi présente dans Shin Budokai sur PSP. L'avenir nous en dira plus.

We Gotta Power !

Pleins de personnages c'est bien mais des nouveautés au niveau des attaques, c'est mieux. On pouvait reprocher au dernier opus des attaques un peu similaires entre les combattants, ce qui ne leur donnait pas de personnalité propre. Aujourd'hui on nous apprend que chaque personnage disposera de cinq attaques différentes, contre trois dans Budokai Tenkaichi 2. Cela donnera ainsi plus de possibilités au niveau techniques et permettra (peut-être) d'avoir des personnages ayant des habiletés uniques pour des combats toujours différents. On pourra aussi enchaîner un adversaire sans le laisser respirer. On le bourrine de coups, on l'envoie planer, on se téléporte juste où il se trouve et on le frappe à nouveau, et ainsi de suite pour les plus sadiques d'entre nous. On notera aussi le retour des transformations pendant les combats. Finis donc le choix entre Vegeta ssj4 et Majin Vegeta ou encore entre Freezer forme parfaite et mecha-freezer par exemple, il suffira d'appuyer sur un (des) bouton(s) pour voir apparaître une cinématique et voir changer le look de votre personnage y compris sa puissance.

Miroir, mon beau miroir qui est le plus beau des Saiyens ?

Niveau graphique le soft reste très proche du dernier opus que se soit sur PS2 ou Wii, ça reste donc beau et très proche de l'animé mais un effort aurait pu être fait, surtout sur Wii qui est rapellons-le une console next-gen. Mais rien de bien important car les persos sont très bien restitués. Pour ce qui est des décors, on retrouvera des stages inédits mais le grand espace sera encore et toujours limité par le sacré mur invisible que les joueurs de Budokai Tenkaichi connaissent bien. Ce mur qui empêche une grande liberté et qui aurait pu profité au soft. Malheureusement les développeurs l'ont laissé.

C'est l'histoire d'un mec...avec une queue de singe

Mais qu'en est-il du mode Histoire qui n'a cessé de changer depuis le premier Budokai. En effet dans ce dernier cité, on se souvient d'un mode histoire suivant la trame de l'anime débutant avec l'arrivée de Radditz jusqu'à la défaite de Cell, entrecoupé de scènes cinématiques nous aidant dans le déroulement de l'histoire. Puis est apparu le mode histoire avec une jouabilité digne d'un jeu de l'oie (Les personnages étaient des pions que l'on bougeait sur une carte) mais des changements scénaristiques sont survenus et l'histoire s'est vue changée. Même liberté au niveau du scénario pour le troisième opus de la série dans lequel on dirigé un perso sur une carte pour joindre des points du scénario représentés par des combats. Puis on quitte Budokai (du moins au Japon car le jeu s'apelle Sparking et non Budokai Tenkaichi) et on change par la même occasion de développeurs mais le principe reste le même. On a cette fois un mode histoire retraçant la quasi-totalité des combats de la série culte tout en se permettant d'en incorporer des nouveaux comme bonus. De plus on a la possibilité d'incarner les forces du mal et de mettre un terme à Sangoku et des amis. Mais qu'en sera-t-il pour ce Budokai Tenkaichi 2 (Sparking Neo). On nous a annoncé un mode RPG, dans lequel vous pourrez diriger trois personnages que vous ferez voler et aller où bon vous semble. Une interaction avec d'autres personnages sera aussi possible. Bref voici un mode assez prometteur si la durée de vie suit. Par contre on ne sait pas sur quelles périodes se déroulera l'action. Pour les sagas Dragon Ball Z c'est sûr mais en ce qui concerne Dragon Ball et Dragon Ball GT, c'est une autre histoire.



Que dire de ce nouveau jeu estampillé DBZ si ce n'est qu'on reprend les mêmes et qu'on les améliore. Ainsi ce nouvel opus ravira les fans qui retrouveront un très grand nombre de personnages issus de tout l'univers Dragon Ball et un mode histoire qui peut s'avérer très prometteur en prenant les aspects qui font le succés des RPG. Budokai Tenkaichi 2 rebutera sûrement les autres joueurs à cause de sa maniabilité spéciale demandant un certain temps d'adaptation. Dans tout les cas, le jeu s'annonce très bon pour les fans et très complet. En attendant un éventuel Budokai Tenkaichi 3 qui proposera encore plus de persos pour un jeu DBZ ultime ?